Du 21 mai au 5 juin 2016, lors du French MayGuillaume Bottazzi présentera 23 peintures autour du thème Wonderland.

Bottazzi french may

Créé en 1993, le French May est un des plus grands événements culturels d’Asie. Sur deux mois, plus de 120 programmes sont présentés, touchant ainsi plus d’un million de visiteurs. Pour l’occasion, Guillaume Bottazzi présentera, du 21 mai au 5 juin 2016, 23 peintures dans un espace de 565 m2.

bottazzi toile
Bottazzi MIMAS by night

Guillaume Bottazzi - Wonderland introduira les visiteurs dans un univers irréel et sollicitera l’imaginaire via  des oeuvres de 3 mètres par 2 mètres et de 2 mètres par 2 mètres. Les visiteurs pourront voir des huiles sur toiles et des œuvres au plâtre fin sur tissu.

bottazzi public art mimas
MIMAS

Afin de renforcer sa thématique liée aux difficultés que nous rencontrons dans notre monde contemporain, un atelier sera organisé avec comme sujet principal « Vivre ensembles ». L’artiste présentera des visuels d’œuvres in-situ, une spécialisation de l’homme, qui a signé plus de 40 projets dans lespace public, dont la plus grande peinture du Japon pour le MIMAS (Miyanomori International Museum of Art) ou encore une peinture de 200 m2 dans le parcours artistique de Paris La Défense.

bottazzi paris la defense public art
La Défense

Lieu et infos

L’exposition a lieu du 21 mai au 5 juin.
Hong Kong Central Library
66 Causeway Road, Causeway Bay, Hong Kong
Du lundi au dimanche : 10h00 – 20h00 / le mercredi : 13h00 – 20h00

Plus sur Guillaume Bottazzi

Né en 1971, Guillaume Bottazzi est un artiste visuel français dont la carrière a commencé à 17 ans. Après avoir étudié la peinture à Florence, Guillaume est de retour en France. Lauréat d’un concours, il s’installe dans un atelier attribué par la DRAC (Direction Régionale des Affaires Culturelles).

bottazzi guillaume wonderland_HD

Il s’impose sur la scène artistique et réalise des œuvres sur sites spécifiques qui connaissent un grand succès, dès 1992. Guillaume Bottazzi en a signé plus de 40 œuvres dans l’espace public, à ce jour. L’homme expose à la Galerie Goldstrom à New York dans son installation dans la ville dans les années 2000. En 2004, Guillaume Bottazzi émigre au Japon et se découvre une nouvelle source d’inspiration via le choc culturel qu’il ressent en arrivant dans le pays.

C’est à Sapporo, au Japon, que sa récente réalisation peut-être vue sur toutes les façades du Miyanomori International Museum of Art ; une oeuvre de 900 m², fleuron de l’art contemporain sur l’île d’Hokkaido. Aujourd’hui de la Belgique à la France, en passant par l’Italie, l’Amérique ou encore l’Asie, Guillaume est un artiste attendu et reconnu dans le monde de l’Art.