Ville classée au Patrimoine Mondial de l’Unesco, Bordeaux possède quelques écrins où il fait bon de séjourner. L’hôtel cinq étoiles « Villas Foch » est l’un d’eux !

Villas Foch 2021.04 - 1764R

Un vendredi de mars…15h30, Bordeaux, la pluie, et quelques stations de Trams plus tard, me voilà enfin arrivé devant une belle façade bourgeoise datant du 19ème siècle.

A quelques mètres de là, l’incontournable place des Quinconces est en ébullition. Des manèges animent ce lieu, les lumières et une musique lointaine attirent mon attention… mais un nom sur une façade capte mon regard ! Villas Foch, voici le lieu où nous allons séjourner le temps d’un week-end. Il est temps, pour moi, de pousser la lourde porte marron… En franchissant le seuil, je découvre un lieu confidentiel, secret.

Ernest, notre petit chien se sent, lui aussi, comme à la maison. Nous sommes installés dans le petit salon. La réception procède très rapidement à l’enregistrement et me présente cet hôtel cinq étoiles !

Villas Foch-497

En montant jusqu’à la chambre, je me laisse surprendre par la beauté de l’escalier monumental. Un incroyable luminaire composé de boules colorées en verre de Murano s’impose comme une pièce maitresse. L’espace chic et contemporain laisse place à un endroit plus feutré au moment d’entrer dans la chambre …

Villas Foch 2021.04 - 1018

Notre petit chien fait déjà le tour le chambre pour prendre ses repères. Très vite, une roulade sur la moquette me montre qu’il a bien adopté les lieux ! Quant à moi, j’observe chaque recoin de cet écrin qui sera notre refuge ! Ma moitié doit bientôt arriver. Et après une semaine de travail intense, il lui fallait un endroit parfait ! Dans la vaste baignoire, l’eau chaude coule à flot ! Je sais qu’il me dira « Ce n’est pas très éco-responsable tout ça » ! Je vais alors répondre « Je sais » mais il faut bien avouer qu’un bain chaud est pour moi le moment de détente absolu …

DSCF3611

Et puis, mister B arrive enfin !

Il entre alors dans notre chambre raffinée, sous le regard de Foch… on se retrouve, on discute, on savoure le cannelé déposé sur la table … J’emprunte l’enceinte posée sur la bibliothèque pour diffuser ma playlist « jazz ». L’homme s’est endormi sur le large et confortable lit… La semaine a été compliquée et chacun profite à sa manière de son moment, mais nous sommes enfin ensemble !

DSCF3625

A la nuit tombée, nous sommes sortis dans le cœur de Bordeaux pour retrouver des amis… Les manèges de la place des Quinconces étaient une sorte de phare dans cette nuit bordelaise. Du bruit, de l’agitation, une certaine énergie, la vie avait belle et bien repris après de longs mois en sommeil … Nous avons partagé des plats typiques de la région et des vins bordelais ! Il y a eu des rires, de longues discussions et un retour très tardif à l’hôtel. Nous sommes passés par une petite porte dérobée de l’hôtel pour accéder à notre chambre.

Le lit, digne d’un palace, a été notre meilleur ami pour cette première nuit !

Au petit matin, je me suis réfugié sous la voûte en pierres de taille pour me décontracter dans la piscine, avant de profiter du sauna et de sa vapeur délicatement parfumée d’huiles essentielles. Avant d’aller visiter Les Bassins des Lumières, nous avons pris un petit-déjeuner, un buffet complet et riche !

Villas Foch 2021.04 - 1087

Et puis, nous sommes partis vivre une expérience incroyable dans l’ancienne base sous-marine de Bordeaux. Sur le papier, les deux nouvelles expositions numériques immersives, « Venise, la Sérénissime » et « Sorolla, promenades en bord de mer », semblent sensationnelles !

Arrivés face à l’ancien ouvrage de guerre, nous entrons dans Venise. Une balade innovante, envoûtante et magique au fil de l’eau commence ! Nous déambulons des canaux de la Sérénissime, puis nous découvrons l’art byzantin et les mosaïques dorées de la basilique Saint-Marc ou encore dans la fameuse Mostra del Cinema avec des photographies d’actrices et acteurs du néoréalisme italien.

DSCF3666

Comme une succession de tableaux projetés sur les immenses murs de ces lieux chargés d’histoire, Les bassins de Lumières nous plongent dans un moment hors du temps, sous les airs de l’incontournable Bellini, du prodigieux Vivaldi ou de l’immense Verdi. Ici, Canaletto, Tintoret ou bien d’autres nous entrainent dans leur surprenante Venise, leur histoire.

BassinsDeLumières.28.09.21.BD©ANAKA-13

BassinsDeLumières.28.09.21.BD©ANAKA-19

Nous en sortons conquis et l’estomac vide. Nos amis nous emmènent à la découverte de Darwin, des anciennes halles réaménagées avec des magasins respectueux de l’environnement comme VEJA, la libraire Geolibri, L’Alchimiste Torréfaction et bien d’autres. Nous déjeunons dans le restaurant du Magasin Général. Tout est bio, local et de saison. On y mange des pizzas végétariennes, des burgers, des plats de campagne, à l’intérieur du restaurant ou en terrasse. Le lieu est dynamique. Le skaters animent ce lieu agréable…

Après un passage par la salle de fitness de l’hôtel, nous profitons d’un détour par le Ferdinand ! Le bar de Villas Foch y propose une sélection des grands crus classés de Bordeaux choisis par les propriétaires de l’hôtel, eux-mêmes passionnés et amateurs de vins !

Villas Foch 2021.04 - 724R

La carte propose également du champagne, quelques bières, des jus issus de productions locales et des mets du terroir. Nous optons finalement pour deux cocktails imaginés par l’hôtel. Ceux-ci nous sont servis dans la chambre afin de les déguster tranquillement !

277889824_1103838776856906_4677966160444596614_n

Le lendemain, après un petit-déjeuner léger, nous avons visité la ville avant de nous rendre aux Halles de Bacalan. Producteurs locaux, artisans-commerçants et chefs régionaux proposent différents mets sur plus de 1 000 m2. Ce détour s’avère indispensable pour y profiter de l’ambiance typique et recharger les batteries avant une visite de La Cité du Vin, située à deux pas de là !

cite_du_vin_10_0

Face à l’ouvrage à l’architecture controversée, il est facile de se demander qui mieux que Bordeaux pouvait accueillir un lieu aussi emblématique que La Cité du Vin ? On aime ou on déteste mais l’ouvrage ne laisse pas indifférent. Au gré de la lumière, les courbes en verre et en aluminium laqué irisé changent de couleurs. L’œil du visiteur peut donner différentes interprétations à l’architecture de ce monument moderne : Cep noueux de la vigne, vin qui tourne dans le verre, remous de la Garonne ou encore carafe gigantesque et fragile … L’œuvre des architectes de l’agence XTU architects, Anouk Legendre et Nicolas Desmazières, fait appel à l’âme du vin avec « une rondeur sans couture, immatérielle et sensuelle ».

cite_du_vin_19

A l’intérieur, l’ouvrage nous emmène dans un parcours sensoriel et interactif sur les vignes, les régions, les cépages et les éléments constituant les incontournables vins que l’on aime en France !

le_buffet_des_5_sens_3

On peut y passer entre deux et trois heures ou toute la journée, en solo, en couple, en groupe ou entre amis … L’espace de 3000 m² propose de multiples expériences pédagogiques, immersives, multisensorielles pour découvrir ce qui façonne notre terroir et notre richesse à travers le monde !

A l’issue de la visite, on grimpe à 35 mètres de haut pour atteindre le Belvédère. Une vue sur Bordeaux et ses alentours s’offre à nous ! En partenariat avec 50 régions viticoles à travers le monde, La Cité du Vin propose de découvrir un vin issu d’un assortiment d’une quinzaine de propositions régulièrement renouvelées ! Sous son lustre composé de milliers de bouteilles ou sur la terrasse, face à la ville, nous prenons le temps d’observer la ville, tranquillement …

Belvedere 10 - CDV- Cite du Vin - XTU architects

Et puis, nous sommes rentrés à l’hôtel en nous promenant sur le quai des Chartrons, le long de la Garonne. De nombreux magasins agrémentent la balade mais le paysage se suffit à lui-même… Nous finissons par un coucher de soleil se posant sur la silhouette lointaine de la ville … en nous promettant de revenir rapidement dans cette ville où il fait bon vivre !

* L’abus d’alcool est dangereux pour la santé