C’est avec l’artiste japonaise Yoko Imai que la Maison Vacheron Constantin inaugure un voyage dans le temps et à travers le monde. La collection « Métiers d’Art Villes Lumières » est une première mondiale, à la fois remarquable et surprenante.

vacheron-constantin-montre-villes-lumieres

Fidèle à ses habitudes, Vacheron Constantin rend hommage aux métiers d’Art et organise la rencontre entre l’émail Grand Feu champlevé et la pose à la main de poudres précieuses, une technique maitrisée par la japonaise Yoko Imai.

vacheron-constantin-montre-villes-lumieres-3

Pour réussir cette première, l’artiste et l’horloger ont choisi de reproduire trois grandes villes mythiques dans l’histoire de la Manufacture : Genève, Paris et New York. Sur la première, le quartier St-Gervais et les ateliers des cabinotiers rappellent Genève, la ville où Vacheron Constantin est née. Sur la seconde, la place de l’Étoile, la Tour Eiffel, la Seine, les Champs-Élysées, la Seine et le Champs de Mars symbolisent Paris et l’élégance… La dernière reproduit la ville qui ne dort jamais : New York. L’île de Manhattan s’anime et dévoile Central Park, l’Hudson ou encore Brooklyn.

vacheron-constantin-montre-villes-lumieres-7

Tous les cadrans ont comme point commun le fait de montrer un vue aérienne des trois « Villes Lumières » en utilisant des poudres précieuses.

Pour donner vie à la magie nocturne de ces villes, l’émailleur de Vacheron Constantin a étudié les possibilités de champlevé pour valoriser les contours des rues et des plans d’eau avant de creuser, à la main, les cadrans en or.

vacheron-constantin-montre-villes-lumieres-6

Le maître émailleur a également relevé un défi supplémentaire, celui de composer des teintes légèrement translucides et sombres afin de reproduire l’atmosphère si particulière de la nuit.

Empruntant à la calligraphie cette quête complexe entre équilibre et pureté, la pose de poudres précieuses s’effectue à l’aide d’un fin style. Choisie en fonction de leur taille et de leurs reflets, les particules sont positionnées sous différents angles et selon différentes lumières, pour donner plus d’éclat et de réalisme.

vacheron-constantin-montre-villes-lumieres-4

Livrées avec une loupe, les montres peuvent ainsi être explorées dans leurs moindres détails, laissant ainsi le collectionneur admirer le travail précieux réalisé avec ces poudres précieuses et le fond émaillé Grand Feu des montres. Certifiés du Poinçon de Genève, ces montres possèdent un calibre mécanique automatique manufacture 2460 SC affichant les heures, les minutes et les secondes (40h de réserve de marche). La masse oscillante en or 22 carats, visible à travers le fond transparent, se pare d’un décor inspiré de la croix de Malte, symbole de la maison.

Disponible dès janvier 2017, les trois montres « Villes Lumières » ouvrent un survol au-dessus d’autres villes importantes pour la Manufacture.

Prix public : 108 000 euros TTC

vacheron-constantin-montre-villes-lumieres-1

Informations techniques

- Boîtier 40 mm en or blanc
- Epaisseur 8.90 mm
- Fond transparent avec glace saphir
- Cadran or blanc 18K, émail Grand Feu translucide champlevé, poudres de pierres précieuses (diamants, perles) et métaux précieux (or, platine) posées à la main
- Calibre 2460 SC à remontage automatique développé et manufacturé par Vacheron Constantin
4 Hz (28’800 alternances/heure)
182 composants
27 rubis

- Réserve de marche : environ 40 heures

- Bracelet alligator noir avec doublure alligator, grandes écailles carrées sur boucle ardillon en or blanc18K

Références 
86222/000G-B101 – Genève
86222/000G-B104 – Paris
86222/000G-B105 – New York

Garde-temps certifiés du Poinçon de Genève. Informations ici