tudor

C’est en juin 2011 que l’horloger Tudor fut choisi pour devenir son « Timing Partner » du Championnat du Monde d’Endurance FIA (World Endurance Championship – WEC). Ce partenariat salue le renouveau d’une marque achevant sa crise identitaire.

Bien sûr, il y a l’histoire, celle qui rappelle que les deux maisons furent fondées en 1926. Bien sûr, il y a les valeurs, celles que partagent les deux marques : une recherche constante de la performance, un design original, un style sportif raffiné et identifiable au premier coup d’œil.

En mode « gagnant/gagnant », le contrat de partenariat entre la marque horlogère helvétique et le protagoniste de longue date du championnat GP du monde Moto GP était immanquable.Pour assurer son rayonnement international, Tudor comprit très vite qu’un partenariat fort serait nécessaire. Ducati, l’icône des mécaniques « made in Italy », devint l’appui idéal.

Alors évidemment, on aime le retour en force de Tudor aux côtés de l’emblématique marque italienne mais ce que nous apprécions surtout c’est la Fastrider Black Shield. Bourré de testostérone, le boîtier Monolithique se pare de céramique high-tech mate entièrement noire. Une performance unique pour des montres de ce profil. Avec pour message de fond l’expression de la force masculine, on ne pouvait pas échapper à la couleur rouge. S’inspirant des tons d’une lave en fusion, la Fastrider Black Shieldvous invite à apprécier le temps qui s’échappe à toute vitesse.

Et si la montre Tudor ne vous suffit pas, Ducati a customisé son modèle Diavel Carbon d’une teinte noire mate sur laquelle quelques détails rouges ont été incrustés…