Si la marque ne vous est sûrement pas inconnue tant elle fait parler d’elle depuis quelques années grâce à ses modèles au charme absolu et d’une qualité irréprochable, l’histoire de la maison Tudor, elle, passe plus inaperçue. Pourtant, sous ce nom, rappelant celui d’une célèbre famille anglaise, se cachent des montres au moins aussi nobles et qui n’ont rien à envier aux plus grandes comme les Rolex, avec qui elles partagent bien des points communs.

L’histoire de Tudor

C’est en 1946 qu’Hans Wilsdoord, le créateur de la célèbre marque Rolex, décide de lancer officiellement la maison d’horlogerie Tudor. Son objectif n’est autre que de proposer des montres plus abordables sans pour autant en diminuer la qualité. La marque connait rapidement un engouement du public, conquis par des modèles comme la Tudor Oyster qui apporte une précision et une fiabilité sans faille, ou encore l’Oyster Prince Submariner dévoilée en 1954. Cette montre de plongée sera d’ailleurs celle qui équipera la Marine française jusque dans les années 80.

La marque renouera avec la popularité au milieu des années 2000 grâce aux sports automobiles et notamment Porsche Motorsport avec qui ils collaboreront. La marque présentera deux nouvelles gammes dont la fameuse Tudor Heritage au Baselworld 2010. Le public est à nouveau conquis et le succès ne fera que s’amplifier par la suite avec l’arrivée de nouveaux modèles. Ce renouveau décidément réussi se verra même récompensé par le Grand Prix d’Horlogerie de Genève du même nom en 2013.

Trois modèles emblématiques

Tudor Submariner : Montre de légende chez de nombreuses marques, on retrouve aussi une Submariner chez Tudor avec une seconde ère s’étendant de 1969 à 1999. Equipées de mouvement automatique ETA et répondant aux critères spécifiques allant de pair avec la pratique de la plongée, elle n’est malheureusement plus disponible chez Tudor. Vous pourrez néanmoins retrouver des modèles de seconde main en très bon état sur des sites comme Chrono24

06_1993_TUDOR_PRINCE_OYSTERDATE_SUBMARINER_79090_img_01

Tudor Fastrider : Nous vous en parlions déjà dans cet article, la Fastrider a été développée en collaboration avec motoGP et le résultat est saisissant. Dans sa version Black Shield, le boitier de céramique d’un noir mat lui donne une apparence formidable, qu’il soit également accompagné de rouge ou de blanc. C’est aussi un excellent chronographe à remontage automatique.

06_1993_TUDOR_PRINCE_OYSTERDATE_SUBMARINER_79090_img_01

Tudor Heritage Black Bay Bronze : Dévoilée lors du Baselworld 2016, l’Heritage Black Blay Bronze est une version rafraîchissante qui vient compléter une des gammes les plus réputées de Tudor. Cette montre de plongée est étanche à 200 mètres et comporte un mouvement de manufacture Tudor pour offrir une qualité optimale. Elle est proposée aussi bien avec un bracelet de cuir vieillit qu’avec un bracelet Nato du plus bel effet.

02-characteristic-elements