En 2016, Alexandra Poster Bennaim, Fondatrice de l’agence APR Alexandra Public Relations, nous donnait son point sur le luxe, le design et se confiait sur son rôle  au sein de sa propre société de communication.

Capture d’écran 2020-06-12 à 08.56.32

APR s’occupe de plusieurs designers à travers le monde comme l’Agence Bleu Gris, Jasmine Lam, l’incontournable Kelly Hoppen, les architectes Humbert & Poyet .. et tant d’autres … Quatre ans après notre conversation, dans une période propice aux changements multiples tant dans l’univers de la communication, du design, de l’architecture que dans le luxe !

Comment la presse a évolué ces dernières années ?

La presse ne se résume plus au papier. Elle s’est digitalisée. La création de magazines en ligne a été spectaculaire. Les grands titres s’y sont mis. D’autres supports ont vu le jour, sans s’appuyer sur une version print. Plusieurs « médias » avec d’autres manières d’informer se sont aussi développés que ce soit en ligne ou sur les réseaux sociaux ; ces journalistes ou influenceurs réalisent de très bons podcasts, mais aussi des formats courts diffusés sur Instagram et dont le contenu a autant d’importance et d’impact qu’un article dans un journal papier.

Peux-tu expliquer les missions de ton agence ?

Nos missions aussi ont évolué. Elles se sont enrichies, digitalisées et internationalisées. Nous sommes capables d’offrir une communication multicanale depuis les trois bureaux de Paris, Londres et Milan. Nous sommes une source d’émulation pour nos clients en créant des contenus, en proposant des collaborations ou en organisant des événements de networking.

Capture d’écran 2020-06-26 à 21.52.15

Comment vous vous êtes adaptés aux besoins de la presse et des designers ?

Les nombreuses et audacieuses collaborations ont décloisonné la discipline. Des créations capsules ont vu le jour, à l’image de la mode, celles-ci ont été instagrammées et repostées, le monde du design s’en est aussi nourri et a suivi cette importante digitalisation du monde !

L’une de nos forces est de penser, travailler et communiquer quotidiennement dans le monde entier. Nous n’avons plus de frontières, ce qui est très apprécié à la fois par la presse et les designers car ils n’en ont plus non plus. Nous faisons également preuve d’une grande réactivité. Nous sommes force de propositions, en terme de tendances par exemple.

Capture d’écran 2020-06-26 à 21.59.45

Comment le design et les designers ont-ils évolué au fil des 5 dernières années ?

Le design et les designers sont allés encore plus loin dans la pluridisciplinarité. Les espaces sont désormais décloisonnés, modulables, un objet ou un espace peut vous servir à différents usages, il peut être relié à une application vous permettant de mesurer votre consommation d’énergie, analyser votre sommeil, vous proposez de faire de l’exercice ou de mettre telle ou telle playlist, tout est possible !

Agence Bleu Gris
Agence Bleu Gris

Aujourd’hui, les designers ne travaillent plus uniquement au bureau, mais aussi chez eux, lors de leurs déplacements. Ils ont des appels et visioconférences avec des interlocuteurs basés dans le monde entier plusieurs fois par jour.  Il faut qu’ils soient présents partout et surtout sur les réseaux sociaux. C’est aussi, pour cela que nos clients font appel à nous pour la gestion ou la création de leurs comptes. Cette présence ne peut plus être négligée au moment où le monde entier passe plusieurs heures par jour sur Instagram, Facebook, WeChat ou encore LinkedIn. Grâce à ma société APR digital, nous avons su leur apporter une réponse et les soulager ainsi d’un temps qui est précieux pour eux et qu’ils peuvent allouer à leurs projets directement.

Avec la crise sanitaire, comment avez-vous adapté votre activité ?

A Paris, Londres et Milan, nous sommes tous en télétravail. Les échanges sont quotidiens, en réunions d’équipe ou en one-to-one selon les sujets à traiter. Nous avons plusieurs groupes Whatsapp (pôle France, pôle international, pôle digital). Et bien entendu Zoom et Microsoft Teams font des merveilles ! Cela nous permet aussi de rester connecter avec nos clients, d’échanger sur leurs projets en cours, les demandes des journalistes, l’organisation d’interviews ou encore le suivi de parutions.

Comment, selon vous, le marché du design va-t-il être impacté ?

Dans les prochains mois, les sites de design e-commerce vont avoir le vent en poupe au détriment des espaces d’exposition physiques. Les grands classiques du design resteront des valeurs sûres. Les créations inspirées et porteuses d’un message éco-responsable aussi. Le Made in France s’en trouvera renforcé.