Baobab Collection allie luxe et savoir-faire au profit d’une cause humanitaire et d’un peuple autochtone en voie de disparition. À qui profite cette action ? Comment Baobab Collection va-t-elle apporter son aide ?

BAOBAB_COLLECTION-M_PROJECT_MIKEA_3G3A7832

Née en 2002, Baobab Collection connait une expansion internationale fulgurante. Si ses origines se nichent en Tanzanie, la marque nous a emporté dans de nombreux voyages olfactifs … les rives du Nil, les mers lointaines du Japon, les steppes de Russie font partie des destinations explorées à travers des bougies se distinguant à la fois par leur design, leur allure mais aussi par leur senteur extraordinaire. Généreuse, la marque poursuit son action à Madagascar et dévoile la collection Mikeas.

BAOBAB_COLLECTION-M_PROJECT_MIKEA_3G3A7869

En voie de disparition, les Mikeas sont une population conduite à la sédentarisation. Vivant en parfaite symbiose avec leur forêt dans laquelle il n’y a aucune source d’eau, les Mikeas sont le seul peuple autochtone à vivre dans des conditions si extrêmes. Si leur survie se fait grâce à une racine gorgée d’eau, de féculent et de sucre appelée Baboho qui se prononce “Babou“, la population est amenée à quitter la forêt dévastée par les feux et les pillages du bois de rose et de palissandre. Une dizaine de Mikeas vivrait encore de manière traditionnelle dans la forêt.

BAOBAB_COLLECTION_COOPERATIVE_FEMMES_IMG_5577

BAOBAB_COLLECTION_COOPERATIVE_FEMMES_IMG_5553

Engagée dans l’humanitaire à travers la deuxième édition du M Project, la marque Baobab Collection répond présent à l’appel de Jean-Claude Vinson, créateur de Mikea Forest une association de droit malgache destinée à porter secours à ce petit peuple oublié. La marque souhaite donner la chance de recueillir l’eau plus rapidement et d’améliorer l’hygiène aux enfants de la tribu, qui à ce jour mettent cinq heures pour atteindre en charrette les puits d’eau.

BAOBAB_COLLECTION_TRIBU_MIKEA_FullSizeRender

BAOBAB_COLLECTION_TRIBU_MIKEA_IMG_5713

Et comme pour ses bougies faites entièrement à la main, la marque fait appel au savoir-faire de la population pour mettre en valeur la noblesse de l’artisan et l’agilité de la main de l’homme. Alors pour enrober la bougie patiemment confectionnée, la marque a confié la réalisation des décors à une coopérative malgache. Ces décors représentant un arbre sont destinés à faire comprendre la problématique de ce peuple forcé à se sédentariser à cause de la disparition de cette forêt. 

Crocheté à la main, chaque oeuvre réalisée en raphia représente de longues heures de travail, une patience infinie et un amour de la matière. La réalisation des décors en raphia fourni du travail aux femmes de la coopérative et de sensibiliser le public à la cause Mikea tout en leurs venant en aide en finançant l’école par la vente des bougies.

BAOBAB_COLLECTION_TRIBU_MIKEA_IMG_5700

BAOBAB_COLLECTION_TRIBU_MIKEA_IMG_5728

Pour immortaliser cette rencontre avec la tribu, le photographe Serge Anton a réalisé une série de portraits des Mikeas. Le photographe répond à quelques questions et revient sur sa rencontre avec la tribu.

BAOBAB_COLLECTION-M_PROJECT_MIKEA_3G3A6259_02-5

Comment s’est déroulé la rencontre avec la tribu des Mikeas ?
La rencontre s’est très bien déroulée. Nous étions accompagnés de Jean- Claude Vinson qui est le Président de la fondation et qui les connaît bien. Ils étaient donc préparés à notre venue et nous ont accueilli très généreusement. 

Pourquoi avoir choisi cette tribu ?
Lors du premier voyage à Madagascar l’année dernière, nous avions l’idée d’aller à la rencontre d’une tribu première. Corinne Bensahel, directrice artistique de Baobab Collection a découvert l’existence des Mikea dans un livre. Elle pensait qu’il était intéressant pour moi qui suis portraitiste tribal de les rencontrer, de donner un sens plus profond au projet. 

Comment s’est déroulé le shooting photo ?
Sous 40°. Au milieu de la brousse malgache. Ils ont été très coopératifs et se sont amusés de notre présence.

BAOBAB_COLLECTION-M_PROJECT_MIKEA_3G3A5527-2

Comment sera utilisé l’argent reversé ?
Un meilleur approvisionnement en eau.

Qu’est-ce que cette expérience vous a apporté ?
Enrichissant. On revient plein d’empathie, d’amour. On remet les choses en perspective.

Pourquoi avoir accepté cette collaboration avec la marque ?
Je travaille depuis longtemps avec Baobab Collection mais il semble que depuis deux ans la direction artistique est enrichie par de nouvelles idées.

En bref, je n’ai pas pu résister à la demande de Corinne qui a voulu ce projet … et puis mes photos sont des photos d’art, elles seront exposées et vendue en édition limitée… alors il faut considérer la démarche dans sa globalité : c’est un vrai projet artistique et humain pour nous tous donc : irrésistible !

BAOBAB COLLECTION - M PROJECT 17

Les collections

Mena Hazo – Fotsy Hazo Limited edition

Mena Hazo signi e “l’arbre rouge“ en malgache. La trame en raphia beige de cette bougie se parsème d’un motif rouge ocre représentant un arbre qui s’embrase dans la forêt en péril. Son parfum de vétiver et de feuilles de menthe nous projette dans une végétation luxuriante en bordure de plage.

Fotsy Hazo signifie “l’arbre gris“ en malgache. La couleur de fond de cette bougie d’un ocre rouge rappelle la terre de Madagascar, communément appelée l’île rouge.
Le motif d’arbre gris rappelle les couleurs de la forêt Mikea, forêt sèche dont la végétation regroupe des centaines d’espèces endémiques.

Max 10 : 85 € - Max 16 : 125 € - Max 24 : 255 € - Maxi Max : 510 €

BAOBAB COLLECTION Mena Hazo-groupshot
BAOBAB COLLECTION Mena Hazo

Babou - Limited edition

La bougie Babou, qui s’écrit “Baboho“ en malgache, fait l’éloge de cette racine gorgée d’eau, de féculents et de sucre, source de vie pour le peuple Mikea et dont eux seuls dé- tiennent le secret de l’emplacement.

Le motif d’arbre multicolore de cette bougie est une éloge à la vie, à la joie ainsi qu’à l’incroyable maîtrise des couleurs de l’artisanat malgache. Egalement parée de deux pompons colorés, la bougie Babou, au parfum d’ylang ylang et de eur de sel, vous projettera dans le plaisir de l’été sur le rivage d’une plage gorgée de soleil.

Max 10 : 89 € - Max 16 : 135 € - Max 24 : 270 € - Maxi Max : 540 €

BAOBAB COLLECTION Bambou-grappe
BAOBAB COLLECTION Bambou

Tsiva – Manou - Limited edition

Manou et Tsiva ont créé l’école Mikea en Septembre 2015. Manou est une jeune femme des hauts plateaux éduquée, fille d’intellectuels malgaches. Tsiva, un guerrier Mikea vivant encore dans la forêt de manière ancestrale. Ils se rencontrent à Antananarivo lorsque Tsiva est reçu par les politiques malgaches en tant que porte-parole de la cause Mikea aux côtés de Jean-Claude Vinson. Manou et Tsiva se marient, elle lui apprend à lire et à écrire et il lui transmet la connaissance des plantes, remède de tous les maux.

La bougie Manou est recouverte d’un raphia naturel parsemé de jours en raphia noir don- nant un effet de petites graines. Ce motif ajouré apporte une transparence supplémentaire à la bougie tout en gardant son esthétique tribale. Deux petites lances noires sculptées dans la corne naturelle rappellerons l’affiliation de cette bougie au peuple chasseur cueil- leur dont elle porte le nom.

Son parfum aux notes de vétiver et d’ylang ylang est d’une grande fraicheur, il rappelle que le territoire Mikea s’étendait jusqu’aux rivages luxuriants du canal de Mozambique.

La bougie Tsiva est recouverte d’un raphia noir parsemé de jours en raphia naturel, ren- forçant l’effet de petites graines. Son esthétique noire et beige, et très identitaire de la marque, accentue son côté masculin et tribal.
Son parfum boisé aux notes d’eucalyptus rappelle l’odeur la forêt malgache.

Max 10 : 89 € – Max 16 : 135 € - Max 24 : 270 € – Maxi Max : 540 €

Pour en savoir plus, cliquez ici

BAOBAB COLLECTION Mikea Tsiva-Groupshot
BAOBAB COLLECTION Mikea Tsiva