Argentario resort piscine

Intemporelle et séductrice, la Toscane attire depuis toujours les amateurs du savoir-vivre. Découvrez un hôtel luxe et design simplement nommé Argentario Resort Golf & Spa.

Argentario resort vue golf

Un paysage en guise de surprise

7H00 et le soleil bouleverse ce paradis encore endormi. C’est à cet instant que le voyage commence. La nature impose le silence. Elle ne demande qu’à prendre acte de sa splendeur presque insolente.

La douce lumière laisse entrevoir les lignes ondulantes du golf. Un arbre à la coiffe ronde et verdâtre apparaît. Petit à petit, avec la lumière du jour, il se multiplie jusqu’aux pieds des montagnes verdoyantes aux sommets arrondis par les siècles. Je suis au cœur de la Maremme, à 90 minutes à peine de l’aéroport de Roma Fiumicino.

Argentario resort piscine exterieur
Argentario resort chambre miroir

90 minutes me séparent d’un autre monde, celui où les villes s’agitent incessamment. Je suis arrivé hier soir, tard. On m’a invité à découvrir « une beauté exceptionnelle ». J’ai alors accepté la visite de l’Argentario Resort Golf & Spa. Autant dire que la beauté naturelle du lieu, je n’ai guère pu en profiter à mon arrivée. Il faisait nuit, il faisait doux, il faisait noir. Quelques lumières, ici et là, marquaient le paysage mais on m’invita à gravir les marches d’un ouvrage aux courbes modernes. En entrant, je découvris un étonnant paradoxe.

Argentario resort hall

Le hall des observations

Je m’attendais au classicisme d’un hôtel italien, surchargé tant en couleurs qu’en bibelots. Je découvris un vaste espace carrelé, dans lequel la réception et la conciergerie jouent un face à face sous d’imposantes charpentes blanches arrondies à l’image d’arcs tendus. Dans l’espace, sous une lumière apaisante, trois onctueuses boules invitent à la relaxation. Un large vitrage rompt une partie de la toiture pour devenir, à la nuit tombée, un observatoire pour les amoureux d’étoiles. Je suis d’ailleurs revenu dans ce hall. Je pris une énorme boule de laine dans laquelle je me suis installé pour observer le ciel dégagé sous le regard ébahi de la réception.

Argentario resort vue chambre

Nuit dans l’épure

Bien avant cet instant, on m’a conduit à ma Home Suite. Il y règne une atmosphère singulière, inspirant à la fois la quiétude d’une maison traditionnelle, moderne et raffinée et incarnant l’esthétisme, l’épure et la fonctionnalité de l’architecte Andréa Fogli.

Argentario resort bureau noir

Les 70 m² de l’appartement m’invitent à vivre pleinement l’espace. Du grand salon aux murs blancs à la salle à manger en passant par la cuisine, je me sens tel un explorateur dans un pays lointain, perdu dans l’immensité du paysage qui ne m’est guère familier. Alors que les vapeurs d’eau chaude habille le grand miroir, je plonge dans l’imposante baignoire en pierre et profite de la vue sur la lagune lointaine.

Argentario resort restaurant interieur

La vision ironique d’un dîner au Dama Dama

La nature et les 6218 mètres du golf en 18 trous eurent raison de mon appétit. Nonchalamment, j’arpente le parcours dessiné par l’architecte David Mezzacane pour regagner ma suite avant d’aller à la table d’Emiliano Lombardelli.

Revigoré, je retrouve un grand homme, natif du pays. Son envie ? Proposer une cuisine méditerranéenne en version gourmet, utilisant des produits locaux mais aussi des fruits et des légumes du potager biologique de l’hôtel. Je suis conquis !

Argentario resort golf

Dans l’intimité de l’immensité naturelle

Avant l’escapade au Spa, l’heure de faire quelques clichés est venue. Le soleil est à son zénith et l’Argentario me montre son vrai visage. Je découvre un hôtel à taille humaine, où les toitures – recouvertes d’une végétation dense et typique – intègrent l’hôtel à la nature. À moins que la nature se soit appropriée l’hôtel. Je ne sais guère. Cependant je suis sûr, d’être l’un des rares chanceux à séjourner dans l’une des 73 suites de cet hôtel contemporain.