The Ludlow Hotel est le nouvel endroit où il faut être ! De par sa situation privilégiée et son design complètement atypique, cet hôtel de luxe vous surprendra !

1431_LUDLOW_HOTEL_RM_1408_272

The Ludlow Hotel, le New York cosmopolite et différent

Situé dans le Lower East Side à New York, non loin de Broadway Avenue, le Ludlow Hotel est un lieu aux multiples facettes ! Sous ses airs hostiles, le quartier est en plein renouveau. Multiculturel, toujours en ébullition, il accueille les derniers bars tendance, les enseignes à la mode et quelques hôtels design. Le Ludlow Hotel est l’un d’eux. Mélangez, le hip hop, le jazz, l’art, et un esprit cosy/design, vous obtiendrez le Ludlow Hotel.

Derrière les portes vitrées de l’entrée, on pénètre dans un espace cosy mêlant le bois à l’acier. Au comptoir, le réceptionniste plutôt agréable donne le ton … Son accueil est à l’image de la ville, dynamique et chaleureux !

Sur le côté, le salon se mêle au bar. Une grande cheminée invite à la détente. Les fauteuils en cuir tout autour, se prêtent à merveille à cette échappée belle ! La folie New Yorkaise semble loin mais l’atmosphère de Big Apple y est tellement marquée que l’on ne peut guère oublier où l’on est ! New York restera New York…

1471 Ludlow Hotel

Clé en mains, c’est l’heure d’accéder à la chambre ! À l’inverse de son grand frère, le Greenwich Hotel, le Ludlow Hotel propose des chambres à la décoration intérieure identique les unes des autres. Epuré, soigné, et de qualité, le mobilier laisse place à l’espace, à la lumière naturelle et propose aux invités le minimum pour un max de confort !

On retrouve alors du 3ème au 19ème étage, des « minis » studios de 19 m2 pour une personne, des « Studios Queens » de 22 m2 et des « Studio King » de 30 m2. En fonction, de la superficie, la taille du lit varie et le mobilier évolue …

1431_LUDLOW_HOTEL_RM_1412_View_2_189

Situé respectivement au 7ème et au 15ème étage, le « Studio Queen with terrace » et le « Loft King with terrace », disposent en plus d’une belle superficie, d’une terrasse permettant d’observer New York et toutes ses splendeurs. Le petit déj’ prendra très vite une nouvelle allure depuis ces espaces privilégiés.

1570_TheLudlow_1703Terrace_034

Répartis sur l’ensemble des étages, les lofts offrent davantage de superficie, évidemment. On retiendra particulièrement le Skybox Loft, qui de par sa situation, offre une vue à 180° depuis le salon aménagé dans un espace atypique en cube, entièrement vitré.

1570_TheLudlow_1805Skybox_002A

Le penthouse n’est pas en reste. Avec 130 m2 de superficie et sa terrasse de 100 m2, l’espace propose deux salles de bains, une suite, une cuisine, un salon et un espace dinatoire. Le tout avec une vue sur New York !

1538_TheLudlow_1703_063
1431_LUDLOW_HOTEL_RM_1411_Bathroom_2_162
1538_TheLudlow_1703_163

Globalement reposantes, les 184 chambres et suites sont une échappatoire à la ville qui ne dort jamais. On s’y sent à l’aise immédiatement et tous les détails ont été réfléchis pour supprimer tous les petits tracas du quotidien et rendre le séjour agréable !

L’architecture du Ludlow Hotel

C’est à Sean MacPherson, Ira Drukier, and Richard Born que l’on doit ce résultat final, caché derrière les murs de briques rouges. Abandonné par les précédent développeurs à la suite du crash boursier, cette ancienne usine a enfin trouvé un second souffle, permettant de dynamiser un quartier en plein renouveau.

1570_TheLudlow_TheGarden_002

Le Ditry French, The new Place to be à New York

C’est au 180 Ludlow St, dans l’hôtel éponyme et détenu par De Niro, que l’on découvre le Dirty French. Si le nom évoque déjà la France, la cuisine la revisite.

Le cadre est assez étonnant. Le style bistrot, avec les célèbres chaises en bois, les poutres en chêne et les mosaïques recouvrant les surfaces, rencontre une déco un peu plus « dirty », « mystérieuse » voire burlesque avec ses objets étranges disposés ici et là. Très vite, on pénètre dans un lieu décoré de grands et vieillissants miroirs accrochés aux murs de briques blanches. l’ambiance est tamisée. La musique résonne entre les murs. C’est un peu fort, un peu trop…

Dirty French_167_A

Les propriétaires Mario carbone, Jeff Zalaznick et Rich Torrisi ont embauché les meilleurs pour assurer le service et la gestion du bar. Très vite, nous sommes conduits près de la baie vitrée. La banquette arrondie en cuir accueille les 8 personnes qui composent notre groupe. Présentation des vins, des plats, l’ensemble est efficace, classe et teinté d’une pointe d’humour.

Dirty french imperial planters punch
Brunch dirty french

À la carte, les noms de bourguignontartaremillefeuilleporc à la moutarde, évoquent le parti pris du groupe de proposer une cuisine française. Seulement, les intitulés alléchants dissimulent des entrées complètement différentes à la présentation classieuse. Le Bourguignon sera, par exemple, des huitres chaudes aromatisées à l’ail. Plus traditionnels, les plats principaux réinterprètent généreusement la cuisine française dont le célèbre canard à l’orange.

interior dirty french

Ouvert pour le petit-déjeuner, le brunch, le déjeuner et le diner, le Dirty French propose des prix allant de 17 dollars pour le millefeuille à 72 dollars pour le chicken and crepes, une revisite du poulet incroyable !

Réserver et se rendre au Dirty French
180 Ludlow St, LES
212-254-3000
Dirty French