Park royal hotel hall

Design Team/ Architectes : WOHA Architects
Location : Singapour
Construction : 2011

Singapour, dans une ville au look futuriste où le béton côtoie le verre et l’acier, les équipes de Woha Architects viennent de donner vie à une forêt suspendue, un océan de verdure où la canopée titille les sommets des autres buildings. PARKROYAL on Pickering est le nom de ce lieu que l’on pourrait aisément renommer « Coin de Paradis » de par le luxe de son intérieur et la sauvage nature réinterprétée sur l’extérieur.

PARKROYAL est un hôtel de luxe aux meubles design, aux équipements High Tech, à l’architecture étonnante, extravagante et surprenante. Dès l’entrée, le visiteur est plongé sous la couche terrestre grâce à une superposition de plaques aux lignes fluides et fuyantes.
La tête levée vers les sommets, le vertige s’empare de vous. On découvre des morceaux de croûtes terrestres accrochés au building, tous les quatre étages environ. Sur celles-ci, la végétation pousse et surprend les résidents, les touristes mais aussi les habitants.

Frangipaniers, palmiers et plantes tropicales ne cessent de grandir pour constituer un équilibre architectural étonnant dans un quartier pourtant destiné au business. Originellement construit pour un intérêt commercial, avec de nombreuses contraintes financières et architecturales, PARKROYAL est devenu une référence avec ses 15 000 m2 de jardins auto-alimentés grâce à un système de récupération des eaux de pluie.

Entièrement vitré, l’hôtel bénéficie d’une protection naturelle contre les regards indiscrets. En effet, grâce à l’effet miroir des parois, les jardins se reflètent sur les murs vitrés, ce qui permet aux résidents d’avoir un lieu sans frontières entre l’intérieur et l’extérieur, à la fois lumineux et moderne.
Moderne sera aussi le mot pour la piscine suspendue au cinquième étage, offrant ainsi une vue sur la skyline de Singapour.

En construisant l’ouvrage, les équipes de WOHA ont réussi à suivre leur philosophie pour un créer un lieu privé à la fois singulier et intimiste malgré son gigantisme.