PDG, CEO, Fondateur/Fondatrice, Chargé(e) de marketing ou de communication, découvrez chaque mercredi le portrait d’un acteur du luxe. Après Edouard Boccon-Gibod (Directeur Général de Christie’s), Anne Legrand (DG du Renaissance Londres) ou encore Nicolas Bos (CEO de Van Cleef & Arpels), Luxurydesign a l’honneur de recevoir les confidences de Max-Hervé George, Fondateur de l’Ultima Gstaad Hotel Spa & Residence.

Max-Hervé George

Comment est né le projet de l’Ultima Gstaad Hotel Spa & Residence ?

Avec mon associé, nous avons fait beaucoup d’investissements dans l’immobilier et les résidences. Le projet Ultima Gstaad Hotel Spa & Residence est né de ces placements et d’une volonté d’aller au-delà des codes de l’hôtellerie. Dès les six premiers mois, nous voulions aller dans l’ultra luxe. Les premières esquisses du projet donnaient déjà ce rendu final. Notre vision du projet était très claire.

Ce projet est le premier de ce type, avec un tel niveau de luxe. Nous sommes un boutique-hôtel et notre désir est de proposer un lieu dépassant les standards. Nous souhaitons, via le nombre d’employés, les matériaux utilisés et la réflexion autour de ce projet, offrir une expérience exceptionnelle aux clients. Pour finaliser notre ambition, nous avons invité des amis et des professionnels de marques prestigieuses à tester l’Ultima Gstaad Hotel Spa & Residence. Les retours sont très positifs. Ils ont l’impression d’être sur un yacht et n’ont jamais vu un tel niveau de luxe dans un hôtel. Notre pari est donc gagné !

Nous souhaitons que les clients restent plusieurs nuits afin de profiter du lieu mais aussi de la clinique et des soins La Prairie. Nous proposons des cures et pour ressentir pleinement les bienfaits des protocoles, les résidents devraient séjourner plus de deux nuits à l’Ultima Gstaad Hotel Spa & Residence.

ultima-gstaad-hotel-spa-residences-suite

Avez-vous des concurrents dans la station ?

L’Ultima Gstaad Hotel Spa & Residence est le seul établissement à proposer un tel niveau de luxe dans la région. Il y a de très beaux hôtels de luxe à Gstaad mais nous ne sommes pas sur le même créneau. D’ailleurs, nous remarquons – via les nombreuses réservations déjà faites – que les clients sont en attente de ce genre de produit. Nos résidences, situées dans le 3ème chalet, sont déjà toutes réservées ! Celles-ci sont pour le moment en location. Il faut savoir qu’à Gstaad, les résidents n’étant pas d’origine suisse n’ont pas le droit d’acheter une propriété. Cependant, nos appartements ont été construits avant le passage de la loi. Ils pourront donc être vendus ultérieurement si nous le souhaitons. Pour le moment, nous faisons un gros pari en misant sur la location.

ultima-gstaad-hotel-spa-residences-lobby

Comment pourriez-vous définir le luxe ?

Ma définition se traduit par ce que nous avons essayé de retranscrire ici, à l’Ultima Gstaad Hotel Spa & Residence. Avant tout, c’est un accueil parfait, une « non-perte » de temps et un lieu où il n’y a absolument rien à redire. Ici, lorsqu’on arrive, on entre directement en suite sans passer par une réception classique en ayant tout à disposition.

Nous avons fait de nombreuses études pour satisfaire les clients du monde entier et répondre à leurs besoins. À l’Ultima Gstaad Hotel Spa & Residence, nous n’avons que des suites et la plus petite mesure 45 m2. On propose un tarif minimum d’environ 2000 francs suisse, soit 20% moins cher que les autres hôtels de luxe dans la région. Nous avons voulu faire de ce lieu un endroit confidentiel dans lequel les clients peuvent venir prendre un verre après le diner, ou à n’importe quel moment de la journée, sans contrainte. On peut s’installer seul ou s’asseoir à la grande table entourant le bar pour discuter avec les autres clients. Nous sommes un lieu ouvert à tous. Le restaurant et le bar sont aussi bien accessibles à la clientèle de l’hôtel comme aux personnes extérieures. L’idée est que tous les clients puissent profiter d’un live band ou des autres animations, tous les soirs… À Gstaad, il n’existe pas d’endroit où on peut faire la fête et dîner en même temps.

ultima-gstaad-hotel-spa-residences-room

Vous parliez tout à l’heure du yachting. Etes-vous familier avec ce milieu ?

Oui effectivement. Avec mon associé, nous adorons les bateaux et nous voulions donner ce degré de luxe à l’Ultima Gstaad Hotel Spa & Residences. Nous n’avons rien laissé au hasard et nous peaufinons tous les détails même si nous savons que les clients ne les verront pas.

ultima-gstaad-hotel-spa-residences-piano

Etes-vous capable de proposer une expérience particulière aux clients ?

Oui évidemment, nous pouvons répondre à toutes les demandes des clients.

Avez-vous investi avec vos fonds propres ?

Oui, nous avons investi avec nos fonds, ce qui nous permet d’avoir une certaine liberté et un esprit de jeunesse !

Lorsque nous avons commencé il y a environ quatre ans, c’était un gros challenge. Nous avons d’abord acheté le terrain car c’était le dernier disponible à Gstaad. C’était un risque mesuré car nous savions que nous avions un terrain et que nous pourrions l’aménager. Et puis, nous avons défini ce que nous voulions en faire. Maintenant, nous avons fini notre boulot de construction, il nous reste à construire tout le reste.

boutique-hotel-ultima-gstaad-photo-f-ducout-7
crédit photo : F.Ducout

Quelles qualités recherchez-vous ? Quelles difficultés avez-vous eu pour recruter votre Directeur Général ?

Le problème sur ce genre de projet est que vous donnez les clés à une personne. J’ai dû rencontrer 50 personnes. Sur ces 50, 20 arrivent à vous capter dès le premier rendez-vous. Puis, au second rendez-vous, on s’aperçoit de certaines choses comme la vraie personnalité de la personne. On voit aussi si la personne projette correctement et raisonnablement la charge de travail sur les mois à venir. C’est lors des derniers entretiens que l’on se rend compte si la personne saura manager son équipe pour répondre au degré de luxe que nous souhaitons délivrer.

Lire l’article sur l’Ultima Gstaad Hôtel Spa & Residences