Yacht Custom Line 112 Next

Quand j’étais petit, mes parents m’emmenaient souvent au jardin des Tuileries afin de m’amuser avec ces petits bateaux télécommandés. Je dépensais des heures entières au bord de ces bassins. Mon père me raconta alors « Tu vois si tu travailles bien à l’école, tu pourras un jour t’offrir un bateau grandeur nature ».

J’ai souvent été premier de ma classe, décroché mon diplôme d’ingénieur et passé mon permis bateau afin de réaliser ce rêve d’enfant. C’est en regardant mon fils s’amuser à son tour avec ces mêmes bateaux que je me suis dit qu’il fallait que je trouve un yacht qui me ressemblerait.

J’ai alors cherché, envoyé quelques mails et visité de somptueux bateaux pour finalement tomber en amour pour le prestigieux Custom Line 112’ Next de Ferretti. J’ai rencontré la personne en charge des commandes pour déterminer ce que je souhaitais. Le paiement fut effectué et quelques semaines plus tard, un appel téléphonique m’invita à découvrir mon prodigieux joyau des mers.

Yacht Custom Line 112 Next

Ma famille m’accompagna. A notre arrivée au port Italien, je suis monté à bord de ce bijou. Les surprises augmentèrent au fur et à mesure de ma visite. Trois niveaux, dix couchages de luxe, un salon, une salle à manger, un espace de commandes, un jacuzzi, un pont pour prendre le soleil sur les rivages niçois, la perfection venait de trouver son équivalent.

J’ai alors pris les commandes après une courte explication par notre conseiller Ferretti et notre aventure aquatique a commencé. Mes parents nous ont rejoint sur le port de St-Tropez afin de découvrir mon acquisition. Comme toute maman, ma mère s’est pressée pour découvrir la cuisine design et le confort. Elle a juste souri. J’ai tout de suite compris qu’elle était convaincue. La première étape fut passée avec succès et croyez-moi, pour satisfaire ma maman, le mot irréprochable n’a qu’à bien se tenir. Quant à mon père, je lui fis découvrir le moteur et sa technique. Fin connaisseur et amateur de belles pièces, il m’annonça alors « Belle acquisition mon fils ».

Après un long dîner sur le pont et un bain dans ce jacuzzi sous le soleil couchant, nous avons fait une dernière balade avant de nous coucher dans ce qui est certainement l’un des plus parfaits yachts du monde. En ouvrant le tiroir à côté du lit, je découvris un mot du constructeur qui disait « Be Unique, be Ferretti » et pour nous, le fait d’être unique nous convenait bien.