Haute puissance, très évoluée et férocement rapide, la Lotus Exige Sport 380 est le modèle le plus agressif dans la gamme Exige.

exige-sport-380-front-image

Lotus Exige Sport 380, quels sont ses arguments pour être une supercar ?

Tirant les leçons de l’Exige Sport 350, lancé l’an dernier, ce nouveau bolide apparait avec des révisions importantes visant à réduire le poids, à augmenter la puissance et à améliorer l’aérodynamisme. Le but étant de rivaliser avec les supercars, tant dans les performances que dans les prix. Le résultat est prometteur car la Lotus Exige Sport 380 affiche un poids sec de 1066 kg grâce à un travail sur le bouclier avant, l’aileron arrière ou encore le diffuseur, lui aussi revisité pour l’occasion.

exige-sport-380-rear-spoiler-image

exige-sport-380-side-pods

De ce fait, on retrouve de nombreux éléments permettant d’alléger le véhicule, avec notamment les jantes forgées en alliage léger, la lunette arrière en polycarbonate ajouré, la batterie lithium-ion, une isolation phonique « optimisée » et  des freins rainurés en deux parties. Au total, 29 kg éliminés ont été supprimés. Lotus pousse même le vice d’enlever deux feux arrières pour gagner 0,3 kg.

exige-sport-380-wheel-image

Si l’Exige Sport 380 tire son nom de son moteur aux 380ch, son V6 3,5l suralimenté développe 410 Nm de couple, à 5 000 tr/min. Ce dernier adopte l’échappement titane et les équipements éléctroniques de l’Evora 410.

exige-sport-380-exhaust-image

exige-sport-380-interior-2-image

exige-sport-380-gear-stick-image

Un mode « Sport » et un autre « Race » avec une soupape de dérivation au niveau de l’échappement sont proposés dans ce nouveau modèle qui n’a pas à rougir d’un passage de 0-100 km/h en 3,7 secondes et une vitesse maximale 286 km/h.

exige-sport-380-front-three-quarter-2

Fier de son nouvel engin, Jean-Marc Gales, PDG du Groupe Lotus plc, a commenté : « Nous avons développé, sur les bases de l’excellent Exige Sport 350, une supercar parfaitement proportionnée, intuitive et accessible. Avec une coupe de poids drastique, combinée à une montée en puissance et une agilité accrue, nous avons créé quelque chose d’exceptionnel. »

Vendue au prix de 89 900€ avec un choix possible de sellerie sans supplément, la Lotus Exige Sport 380 affiche de belles performances mais Lotus ne s’emballe-t-il pas trop en parlant de ce modèle comme un supercar ?