Lors du Salon de l’Auto à Paris, la Lamborghini Asterion a été présentée au grand public. Portrait d’un nouveau concept car qui a attire les regards et éveille la curiosité.

Salon-de-lauto-Paris-Lamborghini-asterion-exterieur

Lamborghini Asterion, rencontre avec un concept inédit au Salon de l’Auto

Cet inédit concept car baptisé Asterion porte un nom de légende, comme chacune des œuvre élaborée dans les ateliers de Sant’Agatha. Il fait référence au Minotaure le personnage mythologique mi-homme mi-taureau. Sous cette superbe robe azure, bat un cœur hybride pour propulser cette furieuse mécanique.

Huracan et Aventador portent l’ADN de Lamborghini, par ses formes particulièrement agressives et modernes, au dynamisme exacerbé. L’Asterion en reprend en partie les codes stylistiques, adaptés à une carrosserie de type fastback, rappelant la mythique Miura. Elle semble ainsi plus apte à un usage Grand Tourisme, par ses dimensions, sa hauteur de caisse et son habitacle plus spacieux.

Salon-de-lauto-Paris-Lamborghini-asterion_29

Ce dernier particulièrement moderne, marie les mondes du luxe, de la compétition et de la haute technologie. Le cuir ivoire de qualité supérieure recouvre les contre-portes, toute la planche de bord et la sellerie, avec quelques touches de marron cigare. Le dessin très épuré et une partie des équipements sur le plafonnier renvoient également là aussi à l’aïeule Miura. Le switch type aviation rouge vif nécessaire au démarrage, rappelle qu’en le pressant, on entre dans un cercle unique, celui de la très haute performance.

Lamborghini Asterion, une cavalerie de 910 étalons !

En effet, ce ne sont pas moins de 4 moteurs qui composent les dessous de l’Asterion. Tout d’abord le 5.2 V10 « maison » de 610 ch, assisté au besoin par 3 blocs électriques de 100 ch chacun. Au total, la cavalerie de 910 étalons permet un chrono de 0 à 100 km/h oublié en 3 secondes, et une vitesse de pointe dépassant allégrement les 300 km/h. Lorsqu’il s’agira d’évoluer au coeur des capitales du monde, le bolide pourra compter sur une autonomie de 50 km en silence, sans brûler une goutte d’or noir.

Le constructeur de Sant’Agatha prouve ainsi que demain peut exister dès aujourd’hui. L’automobile de prestige ne s’oppose pas nécessairement à l’écologie, comme en témoigne l’Asterion. Lamborghini n’a plus qu’un pas à franchir pour transformer ce rêve en réalité. En attendant le futur, dès à présent tout le monde peut l’observer sur son trône au Mondial de l’Automobile.