Luxury car Koenigsegg Regera

L’un des meilleurs artisans dans le cercle très fermé des hypercars

Le Royaume de Suède compte parmi ses élites, l’illustre Christian von Koenigsegg natif de Stockholm. L’homme présenta en 1997 un prototype de supercar baptisé CC8S, en marge du célèbre Festival du cinéma délivrant des Palmes d’Or à Cannes. Depuis, Koenigsegg se révèle comme l’un des meilleurs artisans dans le cercle très fermé des hypercars. Cette année, le constructeur scandinave présente la Regera, son nouveau fleuron, qui démontre que performance et écologie peuvent tomber d’accord, sous une robe prestigieuse à faire pâlir les maitresses du genre.

Aérateur Koenigsegg Regera

Le tout pour 2 millions d’euros

Le design d’une Koenigsegg s’avère toujours sans concession, avec une fluidité des traits ne trahissant aucunement ses performances d’exception. Son allure ultra ramassée, une véritable marque de fabrique, l’affirme comme une bête de circuit. Ses imposants appendices aérodynamiques, notamment l’impressionnant diffuseur et l’aileron arrière mobile lui donnent des airs de GT prêtes à courir sur les circuits autour du monde.

Extérieur Koenigsegg Regera

Pour entrer dans ce somptueux écrin, il suffit d’utiliser son smartphone et le ballet si spécial de l’ouverture d’une porte de la Regera démarre. Il en va de même pour tous les ouvrants, que ce soit pour le capot moteur ou le coffre à bagages situé à l’avant. Une fois à bord, on entre dans le domaine de l’artisanat de luxe, à l’image du cuir sélectionné qui habille la sellerie et la planche de bord du carbone également qui flirte avec l’aluminium pour la plupart des éléments. En termes d’équipements, seul un écran tactile incrusté dans la console centrale donne accès à toutes les fonctions de confort et multimédia. Aucun compteur, mais un large écran derrière le volant affiche toutes les informations nécessaires au pilotage.

Intérieur Koenigsegg Regera

20 secondes pour atteindre les 400 km/h

Pour propulser ce bolide venu du nord, un V8 biturbo et 3 moteurs électriques dont deux sur chaque roue arrière, pour une puissance totale de 1 500 chevaux ! Pour faciliter la conduite et la rendre plus efficace, Koenigsegg se dispense de boite de vitesses, et se contente d’un seul et unique rapport. Ainsi, la Regera ne peut s’élancer que par la force de ses blocs électriques, avant que le puissant moteur thermique au couple exceptionnel prenne le relais une fois lancé. Ainsi, chaque heureux propriétaire peut jouir de performances relevant de l’aéronautique, comme en témoignent le 0 à 100 km/h en 2.8 s, et surtout le chrono de seulement 20 secondes pour atteindre les 400 km/h, soit sa vitesse maxi. Pour traverser les villes, l’autonomie en mode 0 émission donnée pour 50 km, permet de s’affranchir de toutes les réglementations des grandes capitales limitant la circulation des voitures les plus polluantes en leur coeur.

Details Koenigsegg Regera

La Koenigsegg Regera contentera ainsi les plus exigeants, qui désirent des performances stratosphériques, sans pour autant se faire remarquer par des rejets polluants excessifs. Une clientèle triée sur le volet s’offrira ce rêve à 4 roues contre un chèque au montant dépassant les 2 millions d’euros.