Il y a presque vingt ans, l’emblématique McLaren F1 brillait sur les circuits mondiaux et asseyait cette domination en gagnant les 24h du Mans. La légende était née, et la version routière de cet as des circuits, la F1 GTR allait faire quelques très rares heureux, parmi lesquels on retrouve Ralph Lauren ou encore Nick Mason, le batteur de Pink Floyd.

mclaren p1 gtr cote salon de geneve

Nous sommes en 2015, et comme un hommage, McLaren nous en dévoile un peu plus sur sa P1 GTR. Déclinaison dédiée à la piste de la P1, cette version GTR s’acère sérieusement en perdant 50kg, tout en gagnant quelques 80 chevaux, portant la puissance de sa motorisation hybride à près de 1000 chevaux, pour 1345kg.

Extérieurement, tout est pensé pour la piste. Un imposant aileron fixe prend place à l’arrière de la McLaren, de même que le reste du kit aérodynamique a été repensé pour apporter un maximum d’appui en courbe. On notera aussi les magnifiques sorties d’échappement libres en titane dont on n’ose imaginer la sonorité à plein régime.

mclaren p1 gtr arriere salon de geneve

Alors, dans quelle catégorie cette auto monstrueuse va-t-elle courir ? Le bémol est ici : malheureusement aucune. Cette McLaren P1 GTR rentre dans le club très fermé des voitures de courses « inutiles », ne répondant à aucune réglementation actuelle et ne pouvant être engagée dans aucun championnat, au même titre que les Pagani Zonda R ou Ferrari 599 XX.

mclaren p1 gtr face salon de geneve
mclaren p1 gtr profil salon de geneve

Cette GTR n’est proposée qu’aux possesseurs de la McLaren P1 routière, pour un tarif avoisinant les 2 000 000 d’euros, et sera par exemple utilisable lors des journées circuit organisées par McLaren.

Le retour de McLaren aux 24h du Mans ce n’est donc pas pour tout de suite, mais l’espoir est possible. On espère vraiment revoir une de ces autos se battre sur le circuit sarthois dans un futur proche.