Révélé à Pebble Beach, en août 2014, le prototype de la moto Midual est désormais disponible à la vente au prix de base de 140 000 euros ! Décryptage d’une pièce d’exception au tarif tout aussi exceptionnel.

Moto exterieur CréditPhoto M3 AlexisGoure

Présentée il y a deux ans à l’incontournable concours Californien de Pebble Beach, la Midual a pourtant une longue histoire derrière elle. Une histoire pleine de péripéties mais démontrant la complexité de séduire les investisseurs afin de créer un produit (très) haut de gamme, exclusif et personnalisable.

Quand Midual décide de s’inspirer de l’excellence à la française

C’est en 1992 qu’Olivier Midy, assisté de son frère François, décide de remettre au goût du jour le flat-twin, un moteur initialement monté sur une moto par la marque anglaise Fée dans les années 1900, tombé dans la désuétude suite à l’augmentation progressive des moteurs plus puissants et l’impossibilité de coupler ce type de moteur avec le système de suspensions arrières oscillantes.

Moto moteur CréditPhoto AttrapeurD'Images

Au dossier d’avant-projet et aux premières ébauches d’un moteur 900cc en passant par le dépôt d’un brevet sur l’architecture du moteur succèderont deux maquettes pleine échelle. Elles seront présentées au Mondial de la Moto à Paris en octobre 1999. Malgré l’intérêt de la clientèle, l’aventure s’avère difficile par manque d’investisseurs, plutôt intéressés par la montée en flèche d’internet et inquiets par les problèmes de Voxan.

Poursuivre son rêve et construire un produit exclusif

Production de pièces limitées, exclusives et personnalisables.

Dans l’ombre, les deux hommes montent le projet à l’aide de diverses aides accordées, capitalisant sur l’image de l’excellence et du savoir-faire que l’on connait à la France. S’écartant des productions de masse, les deux entrepreneurs mise sur la production de pièces limitées, exclusives et personnalisables. Midual prend alors vie et c’est accompagnée par divers organisme que l’entreprise construit son capital.

Après sept brevets déposés, le moulage des premiers prototypes et un tour d’essai de 4500 km, la moto est alors confiée au journaliste Alan Carthcart. Sa présentation au Pebble Beach en Californie confirme le début de la nouvelle aventure de Midual vers l’excellence.

Moto focus CréditPhoto FrédéricChobard

Seulement l’excellence a un prix ! 140 000 euros, voici le prix qu’il faudra débourser pour acquérir l’un des 35 exemplaires que la marque sera capable de livrer en 2016. Comme beaucoup, vous êtes en droit de vous demander ce qui justifie un prix que peu de constructeurs peuvent se vanter d’atteindre pour un deux roues. Voici quelques éléments de réponse.

Moto cote CreditPhoto FrédéricChobard
Moto blanc CreditPhoto_FrédéricChobard

Pour faire la différence

Au-delà de l’esthétisme, c’est dans le détail qu’il conviendra de chercher un élément de réponse. Midual compte faire la différence dans l’unicité de chaque modèle.

Monobloc et sculpturale, la coque est tout d’abord réalisée en aluminium. Faite en une seule pièce, elle est coulée au sable dans une fonderie aéronautique française et adopte un dessin complexe, léger et dynamique. Chaque élément se fait apparent et constitue un  ensemble masculin, sportif et raffiné. Les 140 000 euros ne se trouvent guère dans cette partie mais certainement dans les possibilités de personnalisation qu’offre Midual. Avec plus de 45 cuirs, 25 teintes de fonderie sablée (applicables jusqu’aux pièces du moteur) et les multiples possibilités de mélanges de matériaux (essences de bois, carbone, métal, ..), Midual offre le choix de construire une moto sur-mesure,  étudiée dans les moindres détails et ultra-personnalisée. Après la prise en main, chaque moto bénéficie d’un service sur mesure comprenant l’entretien et la garantie pour une durée de 4 ans avec l’enlèvement et le retour chez le client pris en charge par Midual.

Moto focus CréditPhoto JFM

Pièce maitresse de ce moto très haut de gamme, le moteur est la réinterprétation du flat-twin. Avec une inclinaison de 25° dans l’axe des cylindres et une cylindrée de 1036 cm3, celui-ci s’offre une puissance de 106 ch à 8000 tr/min. En installant transversalement le moteur flat-twin, cela permettra un refroidissement par eau, d’obtenir une faible inertie longitudinale favorable à la maniabilité, de supprimer tout effet de couple de renversement grâce au vilebrequin transversal et d’avancer le centre de gravité du moteur pour une meilleure stabilité de la moto.

À produit exclusif, attentions personnalisées ! Chaque propriétaire se verra remettre son bien doté d’une plaque portant la date de création, son numéro et le nom du propriétaire. Pour ceux qui aiment l’exclusivité et l’unicité, rendez-vous sur le site de Midual pour construire votre prochaine pièce unique.

Moto cote CréditPhoto Midual