Lors de la semaine de la mode « Haute Couture Automne Hiver 2014-15 », le talentueux Serkan Cura a présenté sa collection. Une saison aux multiples réflexions

Serkan Cura fashion week Automne Hiver 2014-15 05

Serkan Cura, Les goûts et les couleurs … de l’hiver 2014/15

Les défilés Serkan Cura sont toujours un grand moment pour les amateurs d’extraordinaire, de préciosité et d’une minutie certaine. Les défilés Serkan Cura sont parfois le moment de voir l’inverse, du vulgaire et des fautes de goût. Pour commencer parlons des choses qui fâchent. Serkan Cura aime mettre la féminité en exergue, nous l’avions compris. Son style ? De la fourrure, mais surtout des plumes, beaucoup de plumes. La peau n’est pas en reste. La femme se dénude régulièrement, la montrant ainsi de manière directe ou dissimulée, sous un léger tissu transparent, trop transparent.

Pour la saison Automne Hiver 2014-15, les créations Cura malmènent la poitrine. Bustiers et corsets trop serrés, voir trop petits, mettent en avant la poitrine et vulgarisent les modèles. Le choix des couleurs laisse ouvert le débat sur la fameuse phrase : « Des goûts et des couleurs, on ne discute ». Personnellement, j’ai quand même envie d’en parler. Fallait-il vraiment oser le vert fluo hideux et sans intérêt sur une robe ayant pourtant une structure intéressante ? Fallait-il également colorer cette robe longue de cet orange fluo et lui infliger cette décoration florale d’un mauvais goût certain.

Serkan Cura, Influencé par Gaultier

Quant au corset, faut-il rappeler que le couturier a collaboré avec Jean-Paul Gaultier, le spécialiste de cette pièce à la fois sexy et emblématique ? Le corset domine les tenues de Serkan Cura … Impossible de ne pas faire le rapprochement entre les deux créateurs.

Serkan Cura, les pièces emblématiques de la collection

Cependant, les looks mettent en avant le travail fin et soigné du jeune créateur, tout au long du défilé. Le travail de la plume ne peut qu’impressionner tant par la recherche esthétique que par l’originalité et la confection. Alors oui, la saison Automne Hiver 2014-15 apporte son lot de belles pièces. Sa tenue mêlant pantalon droit, bustier et cache-cou XXL brodés de plumes dans les tons beige/marron, sa longue robe au jupon décoré de minuscules plumes de perdrix et son collier oversize façon cristal, son long pantalon blanc droit et son collier cache-poitrine triple XL aux multiples broderies, son bustier qui s’enroule le long du corps rappelant les créations d’Iris van Herpen tout comme la robe éventail déjà étudiée lors de la précédente collection. La robe de la mariée a de quoi séduire mais fallait-il encore une fois laisser un bout de sein apparaître. Quelle est la plus value de cet acte ?

En somme, le défilé Serkan Cura a présenté des tenues souvent exceptionnelles avec un savoir-faire incroyable digne de la Haute Couture mais le rose pétard et les fluos ne sont pas en accord avec l’ensemble de la collection et gâchent le travail minutieux et le talent de l’artiste.