dice kayek portrait

Dice Kayek est une marque de prêt-à-porter et de haute couture franco-turque fondée en 1992 sous l’impulsion de la designer Ece Ege et l’aide de sa sœur Ayse Ege, à la tête de la gestion de la société. C’est un peu par hasard que le tandem se lance dans l’aventure de Dice Kayek. Ece se destinait en effet à une carrière dans l’architecture avant de plonger corps et âme dans le monde de la mode après la création de chemises en popeline et leur succès international. Depuis lors, le succès de la marque grandit sans relâche.

Une reconnaissance sans frontière

Deux ans après ce premier succès, la marque rejoint en 1994 la prestigieuse Fédération Française de la Couture. C’est une première reconnaissance de taille pour Dice Kayek. Puis c’est vers le marché asiatique qu’elle se dirige avec une ligne de vêtements japonaise appelée Pink Label, une participation remarquable à la Seoul Fashion Week, une collaboration avec Ayaydin-Miroglio pour créer la marque turque Machka, et bien d’autres évènements. En 2002, Ece Ege devient aussi directrice artistique de la marque japonaise d’Hanae Mori.

defile dice kayek automne hiver 2015 2016 look5

Si les créations de la maison de prêt-à-porter traversent les frontières, c’est sûrement parce que la créatrice Ece Ege puise son inspiration des terrasses parisiennes, de ses multiples voyages et bien sûr de ses origines turques. Elle rend d’ailleurs hommage à son pays de naissance à travers une collection emblématique dévoilée en 2009 au Ritz Bar comme l’explique cet article du Carnet de Styles.

Une détermination : apaiser les maux du monde avec légèreté

Si nous devions résumer l’œuvre de l’artiste de Dice Kayek en deux mots, ceux-ci seraient élégance et légèreté. Ece Ege aime travailler des matières légères comme le coton et la mousseline, les volutes et les pièces volantes qui ne montrent finalement que peu de peau et subliment la silhouette de la femme avec grâce. Comme elle l’explique dans son entretien avec les journalistes de Libération, l’artiste voulait une dernière collection « plus introverti[e], plus sobre, calme, même si ça reste sculptural » en réponse aux tensions actuelles qui sévissent dans le monde et notamment dans ses deux patries : la France et la Turquie.

Très différente de la femme de Dany Atrache dont nous avons réservé un article, la femme de chez Dice Kayek se veut plus sage et tempérée mais tout aussi sensuelle.

defile dice kayek automne hiver 2015 2016 look27