PDG, CEO, Fondateur/Fondatrice, Chargé(e) de marketing ou de communication, découvrez chaque mercredi l’interview d’un acteur du luxe. Après Frantz Yvelin (La Compagnie), Oliver Krug (Krug), Cédric Galonské (DM Media), ou encore Jean-Luc Pehau-Ricau (Moulin Rouge), c’est au tour de Mme Fabienne Mauny – Directrice exécutive de diptyque - de se confier.

diptyque parfums

Pour introduire Diptyque…

C’est avant tout l’histoire d’une rencontre, celle de trois amis animés par la même passion. L’architecte d’intérieur Christiane Gautrot et le peintre Desmond Knox-Leet dessinent ensemble tissus et papiers peint pour Liberty ou Sanderson. Très vite, ils sont rejoins par Yves Coueslant administrateur et décorateur de théâtre. Ils ouvrent, en 1961, leur boutique au 34 boulevard St-Germain. Ils y exposent leurs créations textiles. Yves en deviendra l’administrateur et le conseiller.

diptyque boutique

Pour le nom Diptyque, c’est de l’architecture de cette première boutique qu’il faudra en rechercher l’origine. Deux vitrines encadrant la porte d’entrée, comme les deux volets d’une œuvre. Mais Diptyque, ce n’est pas évidemment pas qu’un nom inspiré d’une façade, c’est surtout des créations singulières. Et c’est en 1968, que la maison compose sa première eau de toilette, L’Eau, basée sur une recette de pot pourri du 16ème siècle et le parfum d’un pomander. Les créations suivront … Eaux de toilette et autres produits pour le corps seront complétés par un palette de senteurs dédiée à la maison. Les produits auront un point commun: L’étiquette ovale. Celle-ci s’inspire de la forme d’un médaillon du XVIIIème siècle, motif que l’on retrouve dans le tissu « Prétorien » créé par Desmond Knox-Leet en 1963 et rappelant les boucliers de la Rome antique. Sans cesse réinventée, la forme ovale dévoile de manière originale le nom et l’histoire de la senteur.

 

Faire grandir la Maison en restant fidèle à ses racines

Franck Demaury : Mme Fabienne Mauny, pourriez-vous vous présenter en quelques mots ? Quel est votre parcours ?
Fabienne Mauny :Mon leitmotiv : « Faire grandir la Maison en restant fidèle à ses racines, mais en continuant à créer avec authenticité, qualité et innovation. ». J’ai un parcours cohérent et structuré, au service de marques de luxe guidées par un style et une création forte. Tout d’abord chez Yves Saint Laurent Parfums en tant que contrôleur financier de la division, puis chez Yves Saint Laurent Couture en qualité de Général Adjoint. Et enfin, depuis 2007, Directeur Exécutif de la maison diptyque Paris.

fabienne-mauny-diptyque-portrait-e1462254522355

Portrait de Fabienne Mauny

Franck Demaury : Comment pourriez-vous définir le luxe ? L’excellence ? La qualité ?
Fabienne Mauny : Le luxe est lié à l’exclusivité et à l’artisanat, à la qualité ainsi qu’à la création. Le luxe a également un lien au temps et au savoir-faire. Il s’agit aussi d’une vision esthétique du monde.

Franck Demaury : Que pourriez-vous nous dire sur l’histoire de votre Maison ?
Fabienne Mauny : 
Depuis sa création, diptyque a choisi sa propre voie, à l’écart des modes ou des diktats du marché. Les créations de la marque, telles les premières bougies parfumées en 1963 ou la première eau de toilette unisexe en 1968, témoignent de cette volonté d’offrir des produits singuliers. Nos parfums racontent des histoires pleines de poésie et vous transportent immédiatement dans des voyages imaginaires, vers la Grèce par exemple avec notre parfum iconique Philosykos. Cette sincérité, cette authenticité dans nos créations, c’est ce qui je crois continue à faire la différence et à séduire nos clients.



Nos parfums racontent des histoires pleines de poésie et vous transportent immédiatement dans des voyages imaginaires

Franck Demaury : Comment avez-vous réussi à perpétuer l’histoire de votre marque?
Fabienne Mauny : 
Lorsque les trois fondateurs de diptyque ont créé leur Maison en 1961, sur le boulevard Saint Germain à Paris, on ne parlait pas encore de parfumerie de niche. Mais ils ont largement contribué à faire éclore sur le marché du parfum une offre plus confidentielle, à la distribution très limitée, à l’opposé des blockbusters des marques leaders. diptyque poursuit aujourd’hui son expansion dans le même esprit, avec la même volonté d’offrir des parfums à la signature distinctive. Il s’agit aujourd’hui de continuer à créer, de façon collaborative, et aborder sans a priori des nouveaux territoires d’expression.

Franck Demaury : Quelle a été la plus grande difficulté dans l’histoire de la marque ? Les plus grandes satisfactions ?
Fabienne Mauny : La plus grande difficulté fut de grandir sans se perdre. Quant à notre plus grande satisfaction, le développement de bases de fans à travers le monde entier.

Franck Demaury : Quelle est la place de l’artisanat dans la Maison diptyque ?
Fabienne Mauny : Au travers de matières premières nobles, de galéniques subtiles, de contenants raffinés, diptyque incarne cet artisanat du luxe à la française. Chaque bougie, depuis leur création en 1963, est un savoir-faire unique, exclusivement manuel. Chacune des neuf étapes de fabrication est pensée pour viser l’excellence. Sélection des cires d’origine minérale et végétale, assemblées dans un savant mélange propre à chacune et évalué par un cirier, choix d’une mèche de haute qualité, conception d’un parfum élaboré et concentré avec la même patience qu’une eau de toilette.


Franck Demaury : Quelle est votre clientèle ?
Fabienne Mauny : Tout le monde, hommes et femmes curieux, ouverts d’esprit et intéressés par une nouvelle approche du monde de la parfumerie pour soi et pour la maison.

Franck Demaury : Quelles sont les attentes de vos clients ?
Fabienne Mauny : Nos clients sont à la recherche de qualité bien sûr, mais aussi de créativité. Ils recherchent essentiellement quelque chose qu’ils ne trouveront nulle part ailleurs, aussi bien dans la richesse de la gamme que dans l’originalité des fragrances. Ce qu’ils viennent chercher chez diptyque c’est avant tout l’éventail des senteurs que nous proposons, ainsi que des produits innovants, notamment pour la maison. Tout comme eux, ils souhaitent des produits avec une forte personnalité. Ils ne vont pas chercher « le dernier parfum à la mode », ils ont une approche plus personnelle et plus émotionnelle de leur bien-être.

Franck Demaury :Comment garantissez-vous la qualité attendue par vos clients ?
Fabienne Mauny :
En étant exigeant avec nos partenaires qui ont le même souci de qualité que nous. Mais également, comme toutes les Maisons, en contrôlant régulièrement les produits.

Franck Demaury : Comment la Marque Diptyque s’est adaptée aux technologies d’aujourd’hui ? Dans la production ? Dans le marketing ? Dans la communication ?
Fabienne Mauny : Je dirai tout d’abord grâce à l’innovation dans le domaine du parfum, notamment les diffuseurs. Mais également par le biais du CRM, dans lequel nous démarrons à peine.

diptyque Florabellio Ambiance MD

Diptyque est âgé de plus
50 ans

Franck Demaury : Quelles sont les principales différences entre vous et vos concurrents ?
Fabienne Mauny :
Ce qui fait la différence avec nos concurrents, c’est que diptyque est âgé de plus 50 ans, ce qui signifie deux choses : d’une part un réel savoir-faire et patrimoine, et d’autre part une identité culturelle forte. Ce ne sont pas des choses qui peuvent se construire dans un court laps de temps… Nous possédons également une forte identité de marque grâce à notre étiquette ovale emblématique, que tout le monde peut reconnaître. En plus de nos fragrances uniques qui vous font immédiatement voyager, tous les produits diptyque sont beaux. Nos fondateurs souhaitaient simplement rendre la vie des gens plus belle, avec des objets simples mais parfaits, développés avec le plus grand soin.


Franck Demaury : Comment la marque s’est-elle adaptée au Digital ?
Fabienne Mauny :
La Maison est présente depuis 2011 sur la plupart des réseaux sociaux occidentaux et possède depuis 2012 un site e-commerce. Nous nous efforçons d’utiliser ces nouveaux supports de communication dans un souci de cohérence avec notre culture et de complémentarité avec nos autres actions. Une opération comme les emoji diptyque, développée en collaboration avec Olympia Le-Tan, traduit la volonté de la Maison de sortir des sentiers battus et de tenter des expériences innovantes. diptyque est une Maison qui est fondamentalement ouverte sur le monde et sur son temps, il nous semble indispensable qu’elle vive et s’épanouisse à l’heure du digital.

Finalement, le digital est une opportunité pour communiquer au plus près de nos cibles, à l’image de la relation initiale entre les fondateurs et leurs clients.

Franck Demaury : Le luxe et le digital peuvent-ils cohabiter selon vous ?
Fabienne Mauny :
Luxe et digital font bien plus que cohabiter aujourd’hui, ils construisent ensemble en tirant le meilleur l’un de l’autre. Si ces deux univers ont pu, il y a quelques années, paraître antinomiques, nous constatons aujourd’hui que le digital est une formidable opportunité pour que le luxe continue à enrichir l’expérience de sa clientèle : en lui proposant des contenus divers et de qualité, en lui offrant des services supplémentaires, en lui permettant de découvrir notre Maison et ses codes pas à pas.

Mais le digital apprend également beaucoup du luxe, et nous le voyons aujourd’hui dans des partenariats tels que celui entre Apple et Hermès.

Franck Demaury : Le plus beau compliment fait sur votre marque ?
Fabienne Mauny :
Un jour, un chef d’orchestre célèbre a salué un des fondateurs de diptyque qui était à mes côtés en lui disant : « diptyque a parfumé ma vie ! »

Franck Demaury : Votre moment « luxe », ce serait quoi ?
Fabienne Mauny :
D’être complètement déconnectée !

Franck Demaury : Qu’est ce qui est le plus important pour vous au quotidien ? Personnellement ? Professionnellement ?
Fabienne Mauny :
Pour moi le plus important aussi bien personnellement que professionnellement parlant, est d’apprendre des autres et surtout de rester curieuse de tout.

Pour découvrir l’univers de diptyque, cliquez ici

sablier_diptyque_13