Broche Rose Piaget Rose Day

Attachée à valoriser sa fleur mythique et poursuivre son incroyable histoire, Piaget a présenté sa nouvelle collection composée de 100 pièces de Haute Joaillerie et Métiers d’Art. Découvrez ces créations dévoilées lors de la Piaget Rose Day et plongez dans un jardin enchanté.

Dans le train, ma petite fille tourne les pages vieillies d’un livre à la couverture blanche. Sur celle-ci, Piaget y inscrit son nom en lettres d’or et intitule son ouvrage « Piaget Rose Day ». Alors que nous traversons une longue forêt, je regarde les premières photos d’une ancienne demeure où la botanique côtoie la zoologie. Nous sommes en 1799 et Joséphine de Beauharnais fait apporter du monde entier des plantes, des roses, et des arbres exotiques qu’elle cultive dans une serre chaude construite en 1805. Alors que les lamas, les gazelles, les kangourous gambadent dans un jardin verdoyant, la dame bâtie un véritable trésor pour les pépiniéristes français, rassemblant plus de 250 cultivars de roses anciennes.

chateau Impératrice Jospéhine Piaget Rose Day

Pendant que ma jeune lectrice plonge dans un sommeil profond, je m’approprie l’ouvrage pour y découvrir l’histoire de ces roses dont le destin ne sera guère à la hauteur du joyau initial. Endommagée au fil des ans, l’œuvre de Joséphine renaitra de ses cendres grâce à la Maison Piaget. Plus je parcours les pages plus les dessins révèlent la naissance de l’amour de Piaget pour la rose. C’est ainsi qu’en en-tête d’une des feuilles du livre, je découvre l’année 1979. Les esquisses d’une rose en or réalisée par les ateliers Piaget laissent paraître le futur trophée dédié au gagnant du Concours International de Roses Nouvelles de Genève. 1982 apparaît sur les dernières feuilles. 1982, c’est également l’année où une rose à quatre-vingt pétales dentelés et au parfum enivrant et incomparable est nommée « Rose Yves Piaget « .

Lorsque la chaleur écrasante m’emporte dans un assoupissement soudain, je deviens l’invité d’une grande cérémonie dans laquelle les dames portent des pièces exceptionnelles réinterprétant la rose Piaget dans  toute sa diversité. Dans la pièce, un jardin de roses a été installé. Autour des innombrables végétaux, 100 pièces de haute joaillerie sont cachées ici et là. La lumière discrète fait ressortir la brillance des diamants et l’éclat des émeraudes et des saphirs roses.

Rose day Piaget collier saphir

En parcourant ce jardin de pierres précieuses et de fleurs, j’admire la beauté d’un collier Rose Passion en or blanc 18 carats aux 573 diamants et aux multiples émeraudes éclatantes. Je poursuis avec une broche magnifique dans laquelle le rose perçant d’un saphir de 8 carats accompagne une rose parée de 98 diamants et d’or blanc. Plus loin, un collier interprète la nature à sa manière. 306 diamants se dispersent sur l’or blanc pour aboutir sur une impressionnante émeraude de 12 carats sur laquelle un oiseau endiamanté vient de se poser.

Rose day Piaget  collier emeraude

Les branches de laurier évoquant les motifs Emprire, que Joséphine affectionnait, s’emparent de plusieurs pièces. De la tiare au peigne, en passant par les broches, les bagues et les mythiques montres Altiplano, je  découvre un autre monde, celui de l’excellence. Alors que j’observe la minutie du travail des artisans, j’écoute la voix d’une demoiselle expliquant à un invité que pour réaliser le travail de glyptique, les pierres dures ont été gravées, sculptées et taillées pour donner à chaque pétale du relief et de l’émotion

Elle évoque par la suite l’émail cloisonnée réalisé avec une technique de Grand Feu. J’apprends alors que des petites alvéoles faites avec un fil d’or ont été travaillées pour accueillir l’émail amené entre 820 et 850°. Le tout est ensuite passé au four afin d’augmenter l’intensité de la couleur. Se dirigeant vers de nouvelles oeuvres, je marche dans ses pas pour découvrir les 6 pièces uniques Métiers d’Art représentant la même rose en six couleurs.

Montre Altiplano  Piaget Rose Day détails

En avançant vers les créations, la demoiselle se retourne. C’est alors que je découvre le visage futur de ma jeune fille devenue femme.

J’ai senti le bouquin me glisser des mains. Ma fille venait de se réveiller. Son « Papa, Papa, nous sommes bientôt arrivés » me fit sortir de cette cérémonie organisée par Piaget en hommage à cette fleur appréciée par l’Impératrice Joséphine et éponyme de la Maison.

J’ai refermé l’œuvre en gardant en mémoire la beauté des fleurs aux mille pierres précieuses que je venais de découvrir.