Van Cleef & Arpel

Il y a ceux qui y croient en la chance et les autres. Les premiers s’émerveillent devant les métamorphoses de la faune et la flore, les seconds n’observent pas les changements de Dame Nature. Les premiers encore se laisseront emporter par les curiosités du monde. Les mythes et légendes d’Orient charmeront l’imaginaire, nourriront les croyances profondes des poètes tandis que l’enchantement ne touchera guère celui qui a oublié une part de son enfance. Et puis, il y a ceux dont le regard se tourne vers le ciel afin de dénicher la bonne étoile, la plus brillante. Les derniers n’ouvriront guère leur parcelle d’imaginaire.

Je suis un mélange dédié au premier genre. Une fée animée par trois univers : les Légendes, la Nature et le Ciel. Un être observant les passants, invitant à la beauté, portant chance si mon possesseur sait m’apprécier.

Montre Van Cleef & Arpel
Van Cleef & Arpel

Place Vendôme, la Maison Van Cleef & Arpels est un « Palais de la Chance ». Veillant sur l’ensemble de cette haute facture, je demande aux nymphes et fées de chuchoter à l’oreille des passionnés. A l’un d’entre eux, un être enchanteur et invisible confie l’histoire de « Sept étoiles », un collier serti de sept précieux saphirs du Cachemire et de diamants ronds. Rendant hommage à la plus célèbre des constellations, la Grande Ourse, la pièce est l’épilogue de l’histoire de Callisto, une belle nymphe aimée de Zeus, que la jalouse déesse Hera transforma en Ourse. Rejointe par son fils, la Petite Ourse, elle scintille de mille feux au nord. Rare et prestigieuse, cette harmonie d’étoiles brillera pour une seule déesse.

Une autre fée, vouée à la Nature, invite une femme à pénétrer dans le jardin imaginé par les mains d’Or de la Maison. Dans ce lieu enchanté, le trèfle à quatre feuilles se transforme en clip sur lequel un ruban ondulant révèle l’emblématique citation de Jacques Arpels : « Pour avoir de la chance, il faut croire en la chance ». La gravure réalisée selon la technique dite « à main levée » accompagne la grande finesse des feuilles sur lesquelles les diamants rivalisent de beauté avec deux saphirs rose. En tête-à-tête, les deux pierres taille cœur incarnent l’amour tout en apportant les ondes positives liées à ce sentiment. Séduite, la dame se laisse conduire par la fée, posée sur son épaule, jusqu’au symbolique « yin et yang » qu’interprète la parure « Moments de chance ». L’onyx, la perle de culture et le diamant s’amusent du noir et du blanc et dessinent les contours d’un papillon tigré. L’insecte, une fois libéré du sautoir, dessine dans le creux de ses ailes, une tête de tigre. Puis, il s’envole et diffuse ses deux valeurs : courage et protection.

Plus loin, la fée finalise son périple par le vol des hirondelles. Porte-bonheur de bon augure pour la demeure où elles bâtissent leur nid, les élégantes à la robe noire et blanche virevoltent à travers une cascade au délicat camaïeu de verts. Une chute de boules de chrysoprase, de grenats tsavorites et d’émeraudes surprend. Audacieux, le sautoir, dans lequel une tourmaline de 19,59 carats accompagne 39 exceptionnelles perles de Tahiti, s’inscrit dans la lignée des pièces transformables de Van Cleef & Arpels. Touchée par le symbolisme de ce joyau, la dame portera prochainement le précieux « Hirondelles ».

Alors que le ciel s’empare de sa parure nocturne, les fées entourent les amoureux de légendes. La déesse « Fortuna » veille sur la collection composée de dragons, de ballerines, d’animaux et de fleurs talismaniques. Souvent représentée avec un bandeau sur les yeux, la déesse de la Chance apparaît dans un clip unique. Son bras dissimule son visage, symbolisant le fait que la chance soit aveugle et impartiale. Posée sur une boule d’opale, à l’effigie d’un globe terrestre, Fortuna s’empare d’une corne d’abondance et libère dans son envol, des perles de cultures et une myriade de saphirs de couleurs. Une abondance de beauté qui mène le regard vers « Hina », une poupée que les Japonais offrent aux jeunes filles afin de leur apporter protection, santé et bonheur.

Drapée dans un kimono sculpté dans un corail rouge vermillon originaire de la Mer du Japon, la figure féminine s’empare de la technique mise au point par la Maison : le « Serti Mystérieux ». Habitée d’une grande richesse de détails et de matières, la figurine est destinée à porter chance à celle qui saura la choyer. Une chance, que le Palais « Van Cleef & Arpels » provoquera …