Chopard-and-the-66th-Cannes-Film-Festival-atmosphere-7-p

Tandis que la Palme d’or honore le meilleur long-métrage lors du Festival de Cannes, les « mini-palmes » récompensent les promesses cinématographiques. Au cours de cette grande messe du septième art, un horloger joaillier brille de mille feux. Son nom : Chopard.

Chopard et Cannes « in love with cinema »

Lorsque John C.Rice embrassa durant quatre secondes May Irwin dans The Kiss, la première demande de censure au cinéma tomba. Depuis, la bonne morale fut transgressée grâce à de longs baisers. Qu’ils soient fougueux, furtifs, violents, forts, doux, passionnels ou passionnés, les baisers ont transformé le cinéma, source d’inspiration pour la Maison Chopard. Après avoir rendu un hommage photographique à l’incontournable élégance de Maryline Monroe en 2012, le joaillier accompagne le 66ème Festival de Cannes avec 66 pièces patiemment créées dans les ateliers. Aux premières heures de l’événement, vêtues des plus belles parures Chopard, Freida Pinto, Julianne Moore, Cindy Crawford, Solange Knoles ou encore Lana Del Rey ont foulé le tapis rouge sous les flashs des « photographes ». Saisissantes, elles le furent !
Parfaite alliance de la pureté et de la passion, un précieux collier de la collection « Red Carpet 2013 » a brillé de mille feux sous les objectifs des chasseurs d’images sensationnelles. En or blanc, la parure se compose d’un diamant taille poire de cinq carats et de 284 diamants taille rose pour un total de 183 carats. Le savoir-faire de la maison genevoise ne pouvait guère être mieux représenté.

Palme-dOr-2013-p

La palme du festival de Cannes

En 1997, Pierre Viot, Président du Festival rencontre Caroline Scheufele. Dynamique et créative, la co-présidente de la Maison séduit l’homme qui lui propose de redessiner laPalme d’Or. C’est ainsi que débute l’histoire entre le Festival et Chopard. Posée sur un coussin de cristal de la forme d’un diamant taille émeraude, une tige en or 18 carats s’incline légèrement et s’achève par le symbole de la maison : un cœur.
En 2000, l’objet tant convoité, est reproduit en deux miniatures. Remises aux prix d’interprétations masculin et féminin, les « mini-palmes » récompensent le talent des promesses de demain. Les artisans Chopard semblent transmettre leurs « arts» à ces espoirs du cinéma.
Enfin, au-delà de la visibilité médiatique, l’engagement de Chopard pour le septième art s’étend bien au-delà de la remise de la Palme d’Or. En effet, chaque année, le joaillier et le magazine Variety remettent le « Prix Chopard ». Couronnant les jeunes comédiens ayant fait preuve d’un talent exceptionnel, cette distinction est un visa pour la notoriété et le succès.Salués par ce prix, Marion Cotillard, Diane Kruger ou encore Gael Garcia-Bernal ne sont guère devenues des étoiles filantes.

Lana_del_Rey_in_Chopard_02P
Chopard-and-the-66th-Cannes-Film-Festival-atmosphere-5

Chopard et son histoire

En 1860, Louis-Ulysse Chopard, jeune artisan horloger, devient célèbre grâce à la précision et la fiabilité de ses montres. En 1921, son fils Paul-Louis reprend les rênes tout comme le fera son petit-fils, Paul-André, en 1963. De la rencontre de ce dernier avec Karl Scheufele – héritier d’une dynastie d’horlogers – naitra une nouvelle ère pour la Maison.
Ainsi, Co-présidents de la firme, les enfants de Madame et Monsieur Scheufele participent activement au rayonnement international du nom.
Tandis que Karl-Friedrich Scheufele est aux commandes des collections pour l’homme, Caroline promeut l’élégance avec ses parures de Haute Joaillerie/ Joaillerie. Combinaison parfaite de l’élégance, du luxe et du savoir-faire, Chopard réussit à séduire à la fois les sportifs, les hommes d’affaires et les élégantes en quête de pièces rares.