Mon premier Aberlour Hunting Club fut une découverte … une belle découverte ! Mon second fut un grand moment de partage. Le dernier fut une expérience encore bien plus incroyable. Alors, j’attendais avec impatience l’édition 2017…

Le principe de l’Aberlour Hunting Club est assez simple : Proposer une expérience mêlant la gastronomie d’un Chef de renom à une variété de whiskies Aberlour Single Malt. Alors après le Polo de Paris et Emmanuel Renaut, le domaine privé d’Alain Passard au Bois Giroult ou encore le duo Julien Dumas / Thibault Sombardier dans un lodge perdu au coeur d’une forêt, l’Aberlour Hunting Club s’est dévoilé sous une autre forme en 2017.

20h, nuit noire, la voiture a filé à travers les ruelles de Ville d’Avray, une petite ville aux abords de Paris jusqu’à mon arrivée sur les bords des Etangs de Corot. James, le Brand Ambassadeur de la marque de whisky lance la soirée … Et si le froid gagne peu à peu les invités, la température s’est vite réchauffée lorsque le premier verre de Single Malt, venu de la région de Speyside et vieilli dans un fût de Sherry d’Oloroso puis dans un fût de Bourbon, fut servi.

KEY_VISUAL_AHC_2017_V1

Les saveurs élégantes et complexes, riches et fraiches m’entraînent alors dans une région humide. L’Ambassadeur rappelle au même moment l’origine du nom … En gaélique, Obar Lobhair ou Aberlour signifie « La bouche du ruisseau qui murmure ». J’imagine un paysage de granit rose, verdoyant, isolé dans lequel la rivière nommé Lour par les Celtes semble fuir. Si Lour signifie, en réalité, « bavarder » en gaélique, cette dernière fait référence aux bruits que font les cascades du ruisseau qui filent le long du vallon boisé jusqu’à la rivière Spey.

ABERLOUR_19_ANS_MATTHIEU_SALVAING_1

Aberlour ne prélève de la rivière que la quantité d’eau nécessaire à l’élaboration de son whisky précieux. Vieillis simultanément en fût de Sherry et en fût de Bourbon pendant au minimum 10 ans, les distillas absorbent les arômes complexes des différentes essences de bois Alors que les fûts de Bourbon, utilisés aux États-Unis pour le vieillissement des whiskies apportent de la rondeur via des saveurs de fruits frais et de vanille, les fûts de Sherry (fûts de Xérès, ayant servi au vieillissement de ce vin en Espagne), amènent aux Single Malts Aberlour des notes de fruits confits accompagnées de quelques touches d’épices. Assemblés par le Master Distiller, les distillats créent les whiskies Aberlour.

CHEF_ALEXANDRE_COUILLON_MATTHIEU_SALVAING_1

Place à la découverte !

Après le discours, place aux accords ! Je suis alors conduit vers une élégante table. Le Chef étoilé Alexandre Couillon (La Marine**). De par la réputation du Chef et le nom de son restaurant, je comprends que le thème du Aberlour Hunting Club a évolué cette année. On nous emporte près de l’eau pour célébrer les origines de la maison, mais aussi, un rituel écossais, appelé « the blessing of the river » selon lequel, lors de chaque ouverture de la saison de pêche au saumon, on verse le contenu d’une bouteille d’aberlour dans la Spey pour porter chance et prospérité aux pêcheurs.

CHEF_ALEXANDRE_COUILLON_MATTHIEU_SALVAING_2

Elément central de la cuisine du Chef étoilé à Noirmoutier, élément essentiel à la composition des whiskies d’Aberlour, l’eau est également l’élément majeur de mon moment privilégié avec les deux protagonistes de ma soirée. Le Chef et le Brand Ambassadeur annoncent les accords mets/ whiskies que je déguste avec modération et délectation.

ENTRÉE
L’Huître Erika - Aberlour 12 Ans Non Chill Filtered

PLATS

Homard à la braise de pomme de pin accompagné d’une sauce Whisky - Aberlour 16 Ans

Canard de Challans – Aberlour 19 Ans (Édition Limitée Aberlour Hunting Club 2017)

DESSERTS
Crème glacée cuisine à la Cheminée - Aberlour 18 Ans

Balade dans le bois de la Chaize - ABERLOUR A’BUNADH

PLATS_AHC_MATTHIEU_SALVAING_2

Une symphonie de saveurs se jouent sur mon palais. Un véritable plaisir s’orchestre. Je regarde autour de moi, les visages des invités. Ils semblent joyeux, ravis du moment passé, des saveurs découvertes ou dégustées. L’Ambassadeur Aberlour nous invite à une nouvelle et dernière surprise, la découverte du nouveau coffret de fin d’année lancé en édition limitée.

PLATS_AHC_MATTHIEU_SALVAING_1

Sous les notes de musiques traditionnelles, Aberlour dévoile son terrarium Aberlour « murmure du speyside ». Inspiré par la nature écossaise et réalisé par Guillaume Demont, l’objet met en valeur l’exceptionnel Aberlour 19 ans first-fill Sherry Butt sélectionné par le maître assembleur.

ABERLOUR_19_ANS_MATTHIEU_SALVAING_2

Composé d’un socle en bois doublement cerclé de laiton doré rappelant le double cerclage et par la même occasion, la double maturation, ce terrarium 100 % écossais abrite un écosystème sous une cloche de cristal transparente. À l’intérieur, une exceptionnelle bouteille d’Aberlour 19 ans first-fill Sherry Butt est mise en valeur. À la dégustation, sous une pleine lune parfaite, ce single malt me dévoile des arômes de chocolat noir corsé mêlés à l’intensité du sirop de mélasse et à des notes épicées de cannelle et de gingembre.

GUILLAUME_DEMONT_MATTHIEU_SALVAING_V3

Riche et épicée, l’attaque est dominée par la réglisse et le clou de girofle évoluant vers des arômes fruités de pomme rouge et la douceur persistante du miel. Une découverte pourtant rare car, comme pour chaque édition spéciale, ce whisky a été produit en une très faible quantité…

TERRARIUM_AHC_MATTHIEU_SALVAING_1

Le chauffeur est venu me récupérer pour rentrer en toute sécurité … Des souvenirs plein la tête, des saveurs sur le palais, cette soirée fut l’occasion de rencontrer des amateurs d’excellence et de partager une expérience d’exception guidée par le savoir-faire d’Aberlour.