Le whisky a enfin trouvé son temple : c’est au 11 rue Tiquetonne, caché dans un espace de 600 m2 sous la Maison du Saké que le Golden Promise a récemment vu le jour.

salon degustation golden promise 2

Traversez la salle et descendez les escaliers : vous êtes arrivés dans ce lieu unique rassemblant à une boutique, un salon de dégustation et un bar à cocktails, entièrement dédié au whisky et imaginé par La Maison du Whisky. Ce spécialiste des whiskies et spiritueux depuis 1956 a réalisé un véritable travail d’historien et d’archivage pour rassembler quelques 1000 références collectors (disparues des marchés publiques) allant de 11 à 290€ le verre. Imaginé par le cabinet d’architecte JBMN, le lieu est habillé par le produit. Les liqueurs, déposées sur des étagères rétroéclairés, diffusent une douce lumière dorée, mettant en valeur le précieux breuvage qu’elles enferment.

bar Ö cocktail golden promise back

C’est ici que nous rencontrons François Pirou, responsable du lieu. L’homme est tel un parfumeur : il connaît les notes, les arômes et les fragrances des 1000 références qu’offre le Golden Promise.

bar Ö cocktail golden promise 1

Lorsqu’un client pousse la lourde porte de fer de la cave de dégustation et se retrouve sous ses voutes de pierre, il n’a pas besoin d’être le plus fin des connaisseurs pour apprécier la fameuse liqueur ambrée. À l’écoute des préférences et des affinités, François ne laisse pas le client se perdre dans la carte aussi impressionnante qu’un dictionnaire.

bar Ö cocktail golden promise verre

Il propose à chacun le breuvage qui lui correspondra le mieux, tout en cherchant à étonner. « Et souvent, le prix ne fait rien à l’affaire, tout dépend de la personnalité » nous précise-t-il, « une révélation bouleversante pour l’un ne va pas être marquante pour l’autre ». Mais parfois, le rôle de François s’efface au profit des échanges des clients, installés autour de la longue table en bois blanc « un soir, sept personnes ont voulu découvrir le même whisky, car quand on fait une belle découverte on souhaite la partager ».

bar Ö cocktail golden promise 2

Ce côté de partage s’inscrit parfaitement dans la volonté du lieu. Loin des carcans, parfois trop guindés de la dégustation de whisky, le Golden Promise souhaite avant tout décomplexer la consommation de cet alcool.

bar Ö cocktail golden promise drink

bar Ö cocktail golden promise red drink

Cette modernité s’exprime pleinement dans la partie bar, orchestrée par la chef barman Lilya Sekkal. En chaser (autre alcool ou un petit cocktail), en highball (avec une boisson non-alcoolisée), en cocktails… Le bar du Golden Promise expérimente de nombreuses manières de sublimer un whisky, en l’associant pour mieux le révéler.

bar Ö cocktail golden promise bouteille

Dernière surprise du lieu : un salon privé, attenant à la « japanese room ». Ce lieu exclusif fonctionne sur un système de « Bottle Keep » né au Japon : les clients ayant acheté une bouteille (à partir d’un certain prix) accèdent au salon et se voient attribuer un casier personnel pour y conserver leur précieuse boisson. Ils peuvent ensuite venir à leur convenance dans le salon qui leur sera réservé, avec des amis, seul ou en rendez-vous d’affaire pour profiter de l’ambiance feutrée, du tourne-disque et du service attentionné.

L’expérience Golden Promise nous prouve que la vieille liqueur née en Ecosse est plus que jamais pleine de modernisme et de dynamisme.