Champagne étiquette Veuve clicquot la grande  dame rose 1998

Nous trouvons une gamme diverse de champagne dans le commerce et les épiceries fines. Savez-vous pour autant choisir un vrai champagne ? Luxurydesign vous dévoile les indices qui vous permettront de mieux sélectionner votre bouteille.

Egérie des fêtes et des célébrations diverses, le Champagne fait partie de l’élite des pétillants. Associé aux mots Prestige et Qualité, le Champagne répond à des critères bien spécifiques. N’est Champagne que celui qui est produit sur les terres champenoises !

Outre ses terres d’origine, le Champagne doit répondre à sept critères spécifiques pour prétendre à cette désignation : cueillette manuelle, pressoir spécifique, assemblage, deuxième fermentation en bouteille, remuage, dégorgement et dosage et temps de maturation minimum.

Sur sa carte d’identité, découvrez sa nature !

Les indications concernent la nature même du produit :

1 – La désignation « champagne » est une obligation. Ce nom assure que le vin vient des terroirs champenois.
2 – Le nom de la ville ou du village de sa provenance ainsi que le nom « France ». Ce nom peut être notifié par la mention « Grand ou Premier Cru ».
3 – Son dosage en sucre résiduel est connu grâce aux mots « extra brut »,  « brut », « sec » ou « demi-sec » qui vont du moins sucré au plus doux.
4 – La notification « millésime » assure que le champagne a été produit avec un des raisins issus à 100% de la vendange de l’année inscrite sur la bouteille. C’est le gage d’une bonne année.

Les détails de l’étiquette

champagne ruinart brut rose

L’étiquette contient un numéro d’immatriculation professionnelle délivré par le Comité Champagne. Indiquant la catégorie professionnelle de l’élaborateur, ce numéro est précédé par deux initiales importantes qui définissent le vrai statut du producteur dont il est question.

1 – CM – Coopérative de manipulation. Elle élabore, dans ses locaux, les vins provenant des raisins de ses adhérents et les commercialise.
2 – NM – Négociant manipulant. Il s’agit d’une personne physique ou morale qui achète des raisins, des moûts ou des vins et assure leur élaboration dans ses locaux et les commercialise. Les grandes marques de Champagne appartiennent toutes à cette catégorie.
3 – RM – Récoltant manipulant. Un récoltant manipulant assure l’élaboration dans ses locaux, des seuls vins issus de sa récolte et les commercialise.
4 – ND – Négociant distributeur. Il achète des vins en bouteilles terminées sur lesquelles il appose, dans ses locaux, un étiquetage. Puis les commercialise.
5 – MA – Marque d’acheteur. Quand il s’agit d’une marque qui n’appartient pas au professionnel mais, par exemple, à son client (supermarché, personnalité célèbre, etc.. qui veut un Champagne à son nom)
6 – RC – Récoltant-coopérateur. Il reprend de sa coopérative des vins en cours d’élaboration ou prêts à être commercialisés.
7 – SR – Société de récoltants. Elle élabore les vins provenant de la récolte de ses membres appartenant à la même famille et les commercialise.

Voilà, vous en savez un peu plus sur comment choisir un vrai champagne. En attendant de découvrir comment conserver et déguster votre champagne, nous vous invitons à découvrir la qualité de la maison Veuve Clicquot.