first

Il y avait longtemps que nous nous étions pas vus avec ces amies. Filles exceptionnelles et d’une grande élégance, il fallait un lieu de style et unique pour les retrouver. Après ce vol New York – Paris assez fatigant, j’ai pris le temps de profiter pleinement de cette suite installée dans le prestigieux Westin Paris – Vendôme situé à proximité du jardin des Tuileries. La vue était magnifique. Le printemps réveillait cette nature parisienne et le confort de l’hôtel ne pouvait que me redonner une mine excellente.

440 chambres et suites et des vues à couper le souffle, le Westin Paris m’offrit le plaisir de retrouver le charme et la beauté de la plus belle ville du monde. Dans un court passage au Spa Six Senses – rue de Castiglione, j’ai profité de ces cocons de bois pour m’évader dans un voyage sensoriel afin de retrouver un équilibre physique et mental. Le plaisir était intense, mais aussi trop court car ce fut le moment.

first

Il était en effet temps de retrouver ces amies, celles qui m’ont tant manqué. On choisit toujours un endroit d’exception pour ces retrouvailles. Aujourd’hui, le restaurant du Westin Paris, le First serait ce lieu magique. Comme j’arrive souvent en retard au rendez-vous, j’ai tenu à attendre dans le restaurant élégant de l’hôtel afin d’être ponctuel. Du bois, des tissus, une onctueuse moquette, une vue étonnante sur les jardins, Paris et la tour Eiffel me furent donnés lorsque je suis entré au First. Les fleurs et une atmosphère reposante s’étaient emparées des murs du restaurant et patiemment, j’ai attendu ces chères amies.

Le First me surprit de par son accessibilité.

La carte était à ma disposition et le Chef Gilles Grasteau laissait mon imagination s’envoler à travers les plats présentés sur ce papier. Après avoir travaillé avec de grands noms, le Chef offrait désormais une cuisine authentique et originale à ce restaurant boudoir Parisien.

 

Les menus étaient vraiment abordables d’un point de vue financier et selon ses envies, que ce soit à l’heure du déjeuner ou du diner, le First me surprit de par son accessibilité. Chic, cosy et accueillant, le First était décidément l’endroit idéal. Mes amies arrivèrent et l’euphorie des retrouvailles ponctua ce moment magique.

Aux petits soins, l’équipe du First, nous présenta le menu du jour, mais nous avons préféré laisser nos papilles déguster d’autres saveurs dont nous avions envie de dévorer. Cœur de saumon et algues shiso firent l’unanimité pour l’entrée. Présentation exceptionnelle, saveurs parfaites, le premier dans la cuisine de monsieur Grasteau fut un festival de plaisirs. Les envies se diversifièrent pour le plat principal. Saint-Jacques de Dieppe aux endives et aux agrumes, Caneton de Vendée aux navets glacés et agneau rôti à l’ail rose servi avec cardons et pois chiches parfumés aux épices tajines, les plats arrivèrent comme par enchantement. Les couleurs, l’harmonisation des plats, la disposition des produits et la fraicheur des ingrédients était à l’image du First, parfaits et sublimes.

La carte était bien élaborée. Des plats raffinés, des saveurs diversifiées et adaptées à tous les types de palais sensibles à la bonne gastronomie, le First fut l’endroit où nous avons le temps de déguster chaque ingrédient disposé dans nos assiettes. La discussion sur le monde, nos besoins et le travail toucha sa fin autour d’une note parfaite que l’on appelle « Sablé au citron vert et jaune, meringue à la Française et sorbet au thym citron ». Unanimes sur ce dessert, nous avons partagé un dernier instant en observant ce restaurant, son ambiance, son service et sa carte pour finalement prononcer ensemble « le First est aussi le synonyme de l’excellence ».