Né d’une collaboration entre deux associés et le Studio Vincent Eschalier, le salon de thé Kanoun propose des pâtisseries orientales revisitées et allégées dans un lieu moderne et raffiné.

DSC_9150

C’est en plein cœur de Paris, dans un bâtiment récemment construit que le salon de thé Kanoun revisite les codes de la pâtisserie traditionnelle : matériaux nobles, comptoir en marbre, miroirs gravés et dorures. Divisés en trois zones distinctes avec l’espace de vente située à l’entrée de la boutique, l’espace dégustation avec différents types d’assise, et la cuisine ouverte sur la salle, les espaces sont lisibles depuis la rue derrière la façade tripartite largement vitrée.

DSC_9400

Dans l’espace dégustation, deux ambiances ont été imaginées. D’un côté, des tables dessinées sur mesure en corian et béton brut avec des fauteuils très confortables de chez Halle+, de l’autre, on retrouve un espace banquette qui épouse les formes arrondies des 3 alcôves pour un moment plus intime. L’artiste, Boris Deltchev, a peint à la main les 3 alcôves d’un décor végétal en noir et blanc.

DSC_9109

DSC_9227

Si à l’origine, le lieu était inexploité avec notamment ses murs en parpaing, son sol fait d’une simple dalle béton, ce dernier n’avait ni de façade, ni âme, ni histoire.

Pour redonner une fonction et recréer un univers à ce lieu, les architectes ont utilisé des matériaux qui semblent être là depuis toujours : un parquet à bâton rompu en chêne teinté, du terrazzo coloré, du laiton.

DSC_9182DSC_9292

Le travail de la lumière a également été important. Pour cela, les architectes ont multiplié les points lumineux : des suspensions en verre soufflé de chez Sklo dans l’espace dégustation, des bandeaux Led et un spot à faisceau serré dans les banquettes pour un esprit plus cocon. Au-dessus du bar, un lustre imposant en verre soufflé et laiton de chez Sklo a été installé.

DSC_9140

Véritablement engagés, les deux associés ont fait confiance aux équipes du Studio Vincent Eschalier et ont participé à chaque étape du projet. Le chef de cuisine, que les architectes ont souhaité mettre à l’honneur en ouvrant sa cuisine sur la salle et sur la rue, a également été participé au projet. Enfin, la décoratrice Diane de Kergal est également intervenue pour produire ce résultat, à la fois contemporain, simple et chaleureux.

Pour en découvrir davantage et déguster les pâtisseries de KANOUN, rendez-vous au 98 rue de Charonne, dans le 11ème arrondissement parisien.