Cliff house

Son contrat détenait certains objectifs. Le respect de la nature, du paysage et l’utilisation des dernières technologies de consommations énergétiques étaient les principales recommandations données à Altius Architecture Inc pour ce nouveau projet. Et c’est ainsi, que Cliff house s’est édifié.

Sur une falaise de granite, le projet du cabinet d’architecture prend vie. Un lac, une végétation exceptionnelle, le cottage dessiné par Trevor McIvor et Tony Round séduit les amoureux de beauté et d’architecture. Le bois habille les parois tandis que le soleil et le sol fournissent les énergies nécessaires au fonctionnement de l’électricité et des besoins quotidiens de cette habitation. Construite avec des matériaux revalorisés ou recyclés, Cliff House surprend à la fois par son intérieur, son extérieur et ses divers systèmes permettant d’alimenter la maison.

Cliff house

C’est alors sur le toit que les premières surprises commencent. Toit végétalisé, la chaleur ou le froid en fonction des conditions climatiques ne pénètrent guère à l’intérieur et permet d’assurer une température idéale. L’espace est alors agréablement aménagé et allie l’utile à l’agréable. On retrouve au même endroit, des systèmes de collecteurs d’énergie solaire en charge de chauffer l’eau conservée dans diverses réserves situées sous le cottage. L’eau chaude est alors redistribuée à travers un système radiant afin d’assurer le chauffage par le sol.
Le soleil étant une force, la Cliff House s’offre une enveloppe faite de verre, de pierres et de béton. En hiver, la lumière frappe les vitres, les panneaux solaires et les murs qui conserveront la chaleur afin de la redistribuer dans l’habitation au moment opportun. Les deux cheminées centrales serviront quant à elles, de lieux de retrouvailles dans ces longs hivers froids et achèveront le système de chauffage utilisant ainsi l’ensemble des forces offertes par la nature.

Bien que la technologie fût utilisée pour convertir les dons de Dame Nature, le savoir-faire et le travail des artisans ne furent guère oubliés. C’est ainsi qu’on retrouve cet intérieur bercé par la chaleur de ce bois, la splendeur de ces murs, le confort de ces meubles et le prestige de ce grand escalier fait à la main. Le Canada n’offre pas que des belles voix, il dévoile avec parcimonie ses talents et son intelligence.