Incontournable dans le milieu du design et des résidences luxueuses, Mark Rielly, Directeur du studio ARRCC en Afrique du Sud, répond à nos questions pour notre « rendez-vous avec un acteur du luxe ».

ARRCC Mark Riley

Comment pourriez-vous définir le luxe ?

Pour moi, le luxe ce n’est pas un bel objet et une sublime chose, mais plutôt des expériences à vivre tous les jours et des espaces dans lesquels nous évoluons et vivons. Le luxe peut également être le fait de prendre le temps de marcher dans un jardin, d’explorer une galerie d’art ou de prendre une bonne tasse de café sur une terrasse parisienne. C’est le plaisir et l’expérience sensorielle qui compte.

Pourriez-vous présenter ARRCC ?

Lorsque l’agence ARRCC a été fondée en tant qu’Antoni Associates en 1996, elle répondait à des besoins pour l’entreprise d’architecture SAOTA. Notre portefeuille de projets, au cours des dernières décennies, a créé de solides fondations et permet d’étendre aujourd’hui nos projets à l’échelle mondiale. Nous avonsnrebaptisé notre agence par le nom ARRCC en 2015. Ce nouvelle désignation reflète la consolidation d’une marque forte et indépendante. En tant qu’entreprise leader en design d’intérieur en Afrique du Sud, le studio ARRCC s’est développé à l’international et travaille dans de nombreux endroits comme Londres, Paris, Milan, Moscou, New York, Sydney, Dakar, Barcelone, Ibiza et Genève. Jon Case, Michele Rhoda et moi-même sommes les directeurs d’ARRCC et travaillons acec une équipe de 50 designers. Nous sommes spécialisés dans les intérieurs résidentiels de luxe. Notre portefeuille comprend également le design de lieux publics et de boutiques.

city villa ACCRR pool night

Comment votre histoire avec ARRCC a-t-elle commencé ?

Après avoir étudié l’architecture et travaillé chez SAOTA pendant plusieurs années, j’ai réalisé que ma véritable passion était l’architecture et le design d’intérieur, dans lesquels je pouvais concevoir et articuler des espaces intérieurs, tout en créant des lieux évolutifs et de riches expériences.

Être impliqué dans les projets architecturaux de SAOTA m’a conduit à me sentir impliqué dans le développement d’ARRCC. Si au début nous avons travaillé sur des projets locaux en Afrique du Sud, nous oeuvrons désormais dans plus de 20 pays à travers le monde, depuis notre studio à Cape Town.

Cliffside_Int_003_Lounge_004_al_mvdb_em_a

Qui sont vos concurrents ? Quelles sont les principales différences entre eux et ARRCC ?

Tous les autres designers d’intérieur. Nous avons récemment été sélectionnés parmi le Top 100 des Designers d’Intérieur à travers le monde par Boca do Lobo en partenariat avec US Coveted Magazine. Être reconnu parmi nos pairs, y compris Kelly Wearstler, Jabu Pushelberg, Inde Mahdavi, Peter Marino et Kelly Hoppen, est une excellente réussite pour nous.

En travaillant en étroite collaboration avec nos clients, nous transformons leurs envies afin de dépasser leurs attentes originales, tout en fournissant un service personnalisé et individuel. Bien que notre philosophie de conception soit forte chez ARRCC, nous apportons – à nos clients – une solution flexible et adaptée aux besoins individuels.

villa Epique

Quelles sont vos ambitions pour l’avenir ?

ARRCC travaille actuellement sur plusieurs projets résidentiels de luxe au Ghana, en Côte d’Ivoire, au Zimbabwe, en Angola, en Australie, aux Emirats Arabes Unis, aux Bahamas, en Espagne, à Moscou, aux États-Unis et en Afrique du Sud qui seront achevés en 2017.

Nous travaillons également pour une chaîne hôtelière, Noom Hotel, dont le premier hôtel a ouvert ses portes à Conakry. Deux autres établissements vont ouvrir cette année dans d’autres régions d’Afrique. Nous sommes très enthousiastes pour l’intérêt porté à l’Afrique tant pour le continent que pour notre studio de design situé dans la pointe la plus méridionale de l’Afrique.

Notre souhait est d’inspirer un design mondial tout en ayant une influence africaine contemporaine, en montrant le symbolisme, la tradition et la couleur vibrante et énergique.

SAOTA_GN_HotelConakry_10
Hotel Conakry

En tant que directeur, qu’est-ce qui vous rend fier ?

L’obtention d’un certain nombre de récompenses et de nominations est toujours enrichissante, mais notre plus grand succès a été notre transition d’un studio de design d’intérieur sud-africain local à une marque reconnue à l’international.

Je suis fier de notre équipe et j’aime travailler avec eux quotidiennement. Je suis toujours étonné de l’enthousiasme avec lequel ils abordent chaque projet. Leurs compétences et leurs compétences sont très motivantes.

Selon vous, comment l’architecture changera-t-elle à l’avenir ?

Un bon design n’est pas une affaire de tendance ou de style. un bon design est davantage lié à une approche et une conception analysant pleinement le contexte du projet. Ce doit être un design qui optimise tous les aspects du site, des vues, du climat, du brief des clients, du budget et du style de vie.

Il existe une approche de plus en plus répandue dans l’architecture récente qui consiste à utiliser des éléments naturels. Chez ARRCC, cela se reflète également dans les éléments bruts et les finitions dans nos projets. La prise de conscience d’un style de vie plus sain et naturel a également augmenté la demande de maisons écologiques, durables, dotées d’un espace de vie ouvert et d’une interaction entre l’intérieur et l’extérieur.

Star Island ARRCC

À quoi ressemblera la profession d’architecte dans le futur ?

L’utilisation de la réalité virtuelle et des lunettes 3D est une technologie qui connaît une croissance rapide dans le monde de l’architecture et de la conception. Chez ARRCC, nous utilisons déjà ces technologies pour permettre à nos clients de parcourir leurs projets et d’expérimenter leur maison avant même qu’elles ne soient construites. L’utilisation de la réalité virtuelle transcende toutes les limites du projet et permet à nos clients de s’immerger pleinement dans une représentation numérique de leur maison.

La réalité virtuelle permet aux concepteurs de créer des mises en scène plus convaincantes, d’ajouter des finitions de matières et de se promener pour regarder le design des lieux sous tous les angles. Dans le futur, nous travaillerons de plus en plus dans le monde virtuel en créant des designs innovants pour construire le monde réel.

ARRCC Nett

Votre personnalité

Pourriez-vous nous en informer davantage sur votre expérience professionnelle ?

J’ai intégré Stefan Antoni Architects comme architecte en 1997. Pendant cette période, j’ai participé à la mise en place du studio de design intérieur Antoni Associates. En 2004, je suis devenu partenaire de cette entreprise et j’ai dirigé Antoni Associates. Grâce à cela, Antoni Associates a acquis la réputation de produire certains des intérieurs les plus exclusifs à l’échelle locale et internationale, comprenant des projets à Londres, New York, Paris, Moscou, Miami, Dubaï, Ibiza, Genève, Dakar, Sydney et Shenzhen. La réussite internationale et la portée mondiale du studio de design ont abouti à baptiser la société avec le nom ARRCC. Cette année, le studio ARRCC a de nouveau été sélectionné en tant que finaliste pour le prix Andrew Martin pour le prix « Design intérieur de l’année ».

Qu’est-ce qui vous a motivé à travailler dans ce milieu ? Comment êtes-vous entré dans le monde de l’architecture / design ?

Depuis mon plus jeune âge, j’ai toujours été intéressé par l’architecture et le design. J’ai toujours eu conscience de mon environnement. Je suis attiré sur la façon dont les différents espaces me font sentir. Je dessinais toujours et je rêvais de belles maisons et d’intérieurs, couplé à une curiosité sans fin pour le voyage. J’ai fini d’étudier l’architecture, ce qui m’a conduit plus tard à mes rêves qui étaient de créer de sublimes intérieurs.

ARRCC lion

Quelles ont été les plus grandes difficultés au cours de votre carrière ?

Certainement pas assez d’heures dans la journée.

En quoi consiste votre travail au quotidien ?

Chaque jour apporte de nouveaux défis, donc les jours ne se ressemblent pas. Je m’efforce de faire quelque chose qui m’inspire chaque jour. En général, la plupart de mes journées sont consacrées à nos nouveaux projets, à apporter des réponses aux propositions de projets, à des réunions et des présentations avec les clients, à aider l’équipe en charge des médias et du marketing, à faire des rapports de gestion et des réunions, à superviser les installations dans nos projets et faire des voyages d’affaires et … bien sûr, je suis toujours à la recherche d’inspiration et en quête de concepts nouveaux mais aussi trouver des personnes avec lesquelles nous pourrons collaborer.

Selon vous, quelles sont les compétences requises pour être un bon directeur ?Pour être un bon designer / architecte ?

En tant qu’administrateur, il est important que nous soyons inspirés et que nous inspirons nos équipes, en donnant notre vision d’ARRCC. Nous sommes passionnés par le design et par notre travail. Nous nous réjouissons des défis et sommes ouverts à de nouvelles idées.

Qu’attendez-vous de vos collaborateurs ?

En tant que Studio créatif, nous recherchons des personnes dynamiques dont l’objectif commun est de produire l’excellence. Nous nous attendons à la créativité, à l’honnêteté, à la responsabilité, au travail acharné et au travail en équipe.

Qui vous inspire dans ce monde?

Il y a tant de grands créateurs dont j’aime vraiment le travail. Je pourrais citer Kelly Wearstler, Christophe Delcourt, Charles Zana, Vincenzo De Cotiis, Joseph Dirand et Axel Vervoordt. Nos intérieurs et nos dessins s’appuient sur une riche tradition architecturale liée au modernisme régional; Oscar Niemeyer au Brésil, Luis Barragan au Mexique ou encore The Case Study Houses en Californie, Paul Rudolph et Gawie Fagan à Cape Town. Nous sommes également très inspirés par notre société SAOTA et l’extraordinaire travail d’architecture qu’ils font à l’international. Nous nous appuyons sur cette inspiration pour créer des espaces favorisant une certaine liberté pour nos clients tout en restant fidèles à la philosophie fondamentale d’ARRCC.

Comment décrire votre style ?

ARRCC a un style mondial et contemporain. Nos designs comprennent un certain minimalisme brut, des matériaux organiques, des courbes douces dans des structures rigides. Nous jouons avec des formes fluides en utilisant des formes organiques et des éléments qui semblent flotter et glisser. Nous créons des espaces qui améliorent la vie.