Après Hilary Lancaster ou encore Monsieur Des Pugson, l’incontournable designer Kelly Hoppen se dévoile à Luxurydesign et nous raconte son parcours, sa vision du luxe et de l’architecture. Découvrez cette actrice du luxe.

Kelly_Hoppen_0025_HFR2

Luxe, l’architecture et vous

Comment définir le luxe ? L’excellence ? La qualité ?

Pour moi, ces mots sont tous très synonymes. Le luxe est un confort mais ce n’est pas nécessairement lié à une dépense importante. Le «luxe» n’a pas de valeur en soi. L’excellence et la qualité sont extrêmement semblables,. Pour moi, ces mots signifient « fiable » et de « bonne facture ».

Pourriez-vous présenter votre entreprise ? Votre style ?

Ma société a débuté par l’histoire d’une seule femme ! J’ai commencé à l’âge de 16 ans. Depuis, mon équipe et moi avons gagné une réputation fantastique. Notre principal objectif au quotidien est de la maintenir. Au fil des années, la marque Kelly Hoppen a été de plus en plus influente dans le monde, ce qui nous a permis de participer à divers domaines comme à la télévision, dans des livres, etc.

Ma philosophie et mon style, c’est une fusion entre l’Est et l’Ouest – les principes orientaux de la simplicité et le goût occidental pour des textures somptueuses et des finitions luxueuses. Cette combinaison apporte une élégance intemporelle et cela est la signature du style Kelly Hoppen.

Kelly Hoppen Home design 4

Kelly Hoppen Home design 3

Comment votre histoire a-t-elle commencé ?

Ma mère a toujours dit que, dès mon plus jeune âge je poussais constamment les meubles autour de la pièce afin de réorganiser les choses dans la maison. À l’âge de 16 ans, j’ai eu le plaisir de concevoir une cuisine pour des amis de la famille. De là tout a été commencé. Je suis dans cette industrie depuis 40 ans maintenant et je me réveille tous les matins avec la même passion brûlante.

Qui sont vos concurrents ? Quelles sont les principales différences entre vous et vous ?

Je n’aime pas vraiment penser à quiconque comme «concurrent», parce que chaque concepteur a son propre style et une méthode unique. Nous sommes donc totalement différents les uns des autres. Dans cette industrie, il est beaucoup plus agréable d’admirer le travail des gens plutôt que de comparer le vôtre.

Qui sont vos clients ? Qu’est-ce qu’ils attendent ?

Je suis très chanceuse d’avoir une grande diversité de clients à travers le monde entier. Ils ont tous des ambitions et des attentes différentes pour leur maison. Cela dit, vous ne savez jamais à quoi vous attendre d’un client ! Vous allez chez un designer parce que vous appréciez ses travaux antérieurs et vous souhaitez obtenir quelque chose de similaire à cela, alors je suppose qu’ils s’attendent à la qualité et aux soins qu’ils ont déjà vus pour leur propre maison.

Mel Yates_Kelly_The London Property (3)

Mel Yates_Kelly_London Apartment_15

Quelles sont vos ambitions pour l’avenir ?

Je cherche toujours à développer mon entreprise. Je veux continuer de construire ma société et poursuivre sa croissance dans le monde entier. J’adore travailler à la télévision et je souhaite continuer à le faire – c’est tellement différent de ce que je faisais auparavant.

En tant que concepteur et entrepreneur, qu’est-ce qui vous rend fière ?

Livrer un projet à un client sur lequel vous avez travaillé durement. Être capable de présenter à quelqu’un la maison de ses rêves, avoir compris sa vision et être capable de rendre réelle une idée imaginée uniquement sur papier.

Kelly Hoppen Home design 6

Les gens aiment dire de leur intérieur : « Je veux qu’il ressemble à un hôtel. » – Selon vous, est-ce une bonne chose ?

Absolument. J’ai séjourné dans beaucoup d’hôtels et il y a toujours ce sentiment accueillant et familier lorsque vous posez vos bagages. Ces hôtels sont généralement très chics et assez simplistes sans être trop épurés. Je pense que c’est ce que les gens s’efforcent de reproduire dans leur propre maison. Les hôtels sont une source fantastique d’inspiration en matière de design.

LONDON TOWNHOUSE_0161M

Votre personnalité

Pourriez-vous nous en dire davantage sur votre expérience professionnelle ?

Ce que je fais aujourd’hui est le résultat des épreuves et des erreurs des années antérieures. Je suis autodidacte. Pour moi, personnellement, je suis définitivement issue d’une famille créative. À l’école et durant mon adolescence, j’étais fascinée et attirée par les domaines les plus créatifs comme l’art et le théâtre. Je pense que j’ai toujours su que j’étais destinée à faire ce travail de création.

Quelles ont été les plus grandes difficultés au cours de votre carrière ?

Je crois fermement que vous pouvez toujours transformer une situation négative en une positive.

Mel Yates_Kelly_The London Property (12)

En quoi consiste votre travail au quotidien ?

Je suis constamment occupée. Beaucoup d’emails et de nombreux appels téléphoniques. Je suis un grand bourreau de travail, donc c’est sans arrêt dès le moment où je me lève au moment où je vais dormir.

Selon vous, quelles sont les compétences requises pour être un bon entrepreneur? Pour être un bon designer / architecte ?

Il faut investi et acharné. Peu importe si vous avez un œil incroyable ou si vous apprenez toujours – tant que vous êtes passionnés par ce que vous faites et que vous travaillez chaque jour, vous réussirez. Il faut être convaincu de la façon dont vous parlez avec les gens est extrêmement importante. Dans cette industrie, vous rencontrez beaucoup de personnes différentes, afin de pouvoir vous établir dans une salle chargée est essentiel pour progresser.

Mel Yates_Kelly_London Apartment_02

Qui vous inspire dans ce monde ?

Terrence Conran est iconique car il a un style et une opinion. Il n’a jamais vraiment changé, c’est ce que j’admire. Je suis un grande fan de John Pawson. Il est incroyablement créatif et son style est si intemporel.

Qu’est-ce qui vous rend fière personnellement?

Ma belle fille me rend incroyablement fière au quotidien.

Mel Yates_Kelly_London Apartment_07

Les femmes dans le luxe et l’architecture

Comment les femmes sont-elles représentées dans votre entreprise ?

Les femmes sont souvent sous-estimées dans le domaine des affaires et leurs compétences sont souvent négligées simplement parce qu’elles ne sont pas un homme. J’ai plus de 45 personnes au sein de ma société et pour moi, le genre n’entre pas en jeu. Personne ne doit « travailler plus fort » qu’un autre collègue simplement parce que elles sont des femmes. Je suis extrêmement fière de la dynamique des genres au sein de mon équipe.

Kelly Hoppen_0601_RGB_F2

Pensez-vous que les attentes sont plus élevées si vous êtes une femme dans cette industrie ?

Les femmes sont incroyablement instinctives et, dans une certaine mesure, je crois qu’il y a certains clients qui peuvent sentir qu’une femme pourrait avoir un meilleur œil pour les détails, peut-être, qu’un homme. Nous sommes plus sensibles à notre environnement, nous savons ce que nous voulons.

Plus d’infos : site