Fondatrice de l’entreprise Fusion Interiors Group et designer, Hilary Lancaster répond à nos questions sur le luxe, sa position de Chef d’entreprise et le design.

Hilary Lancaster, interior designer of Urban Lodge Hotel - Photo F.Ducout (48)

Votre personnalité

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Je suis originaire d’Australie et après avoir obtenu mon diplôme en architecture et design d’intérieur, j’ai commencé ma carrière à Singapour. J’étais motivée à travailler dans l’industrie du design d’intérieur en raison de ma créativité, mais au moment de choisir ma spécialité, je ne savais pas si j’étais un designer « textile », un designer « mode », un design « intérieur » ou une artiste. Je savais avec certitude que je voulais voyager avec mon travail. Maintenant, ce travail de design d’hôtel transforme ce rêve en une réalité et remplit mes envie de voyage. Ce quotidien nourrit également ma créativité.  

Quel est votre histoire ? Qu’est-ce qui a motivé votre choix de travailler dans l’architecture ? Quelles sont les qualités requises pour être un bon chef d’entreprise et une bon designer  ? À votre avis, existe-t-il une caractéristique nécessaire ou un profil typique pour atteindre les postes à responsabilités ?

Il est facile d’atteindre les postes à responsabilités en travaillant et acquérant des années d’expérience, mais pour diriger une entreprise, il faut un niveau de compétences totalement différent ou de la personnalité. Je pense qu’un directeur d’entreprise de design doit avoir de grandes compétences pour faire face aux clients, pour pouvoir écouter leurs envies/besoins et prendre en compte les besoins pour chaque projet. Ils doivent également avoir des compétences en leadership, gagner le respect de l’équipe qui travaille avec eux et être en mesure de communiquer les besoins des clients à l’équipe. Mon objectif avec mon équipe est toujours de faire ressortir leur propre talent et leurs idées plutôt que de leurs imposer mon propre style.

Urban Lodge Hotel - Photo F.Ducout (12)

Fusion Interiors Group et Urban Lodge Hotel et vous

Qui sont vos concurrents ?

Il y a tellement de sociétés de design d’intérieur là-bas. Mais les personnes avec qui nous nous alignons ou nous comparons, sont tous au sommet de l’industrie.  

Quelle est votre différence ? Qui sont vos clients ? Comment vous assurer de leur satisfaction ?

Nous sommes différents par le fait que nous soyons polyvalents. Nous pouvons travailler sur des projets très petits ou énormes dans divers secteurs. Nous sommes axés sur le client. Nous évitons de mettre notre propre style sur le projet. Nous rendons le projet unique pour le client dans le respect de son brief. Nos clients vont de petits d’hôtels indépendants à de grands groupes hôteliers  internationaux. Nous travaillons également pour les propriétaires de restaurants, les détaillants et les promoteurs résidentiels. Nous les satisfaisons en étant très créatifs, pratiques et respectueux de leur budget.

Quels sont vos objectifs pour l’avenir ?

Nous célébrons notre dixième année de présence dans l’univers du design. Au cours des 10 prochaines années, je souhaite travailler sur un plus de lieux dédiés  au luxe et sur plus d’hôtels à Londres ou en Europe. Je veux continuer à faire des concepts créatifs exceptionnels pour les clients issus de l’hôtellerie et du loisir.

Urban Lodge Hotel - Photo F.Ducout (26)

Pourriez-vous nous parler de Urban Lodge Hotel ? Quels sont les défis de ce projet ? Où avez-vous pris votre inspiration pour ce projet ? Que souhaitaient les clients à l’hôtel Urban Lodge ?

L’hôtel Urban Lodge a été difficile en raison de son budget serré, mais je pense que nous avons fait un excellent travail. L’inspiration provient de la partie urbaine du nom et de la zone de lodge car la propriété est située sur une zone qui était autrefois une terre agricole. Nous avons mélangé la ville avec une inspiration « lodge ». La première gare à Amsterdam était également près de l’emplacement de l’hôtel, c’était comme un trait d’union entre les deux mondes. C’était l’idée derrière le nom.

Urban Lodge Hotel - Photo F.Ducout (41)

Luxe, numérique et vous

Comment définiriez-vous le luxe ?

Le luxe dans les hôtels change. Nous pouvons voir des hôtels économiques axés sur le «luxe» avec une excellente douche et des draps. Pour moi, le luxe dans une chambre d’hôtel est une excellente serviette, une grande pomme de douche, une sortie de bain confortable, des chaussons et un bon éclairage. Je me concentre sur les petits luxes de la vie que nous considérons comme acquis. En Occident, nous sommes gâtés. Nous oublions que l’allumage d’une lumière est un luxe. Et disposant d’un wifi rapide et d’un réfrigérateur plein de nourriture, d’eau chaude et de chauffage.

À votre avis, l’approche du luxe est-elle différente d’être un homme et une femme ?

Bien tristement oui. Un homme pourrait préférer une voiture de luxe et une femme un sac à main de luxe. C’est un cliché, mais c’est vrai, à moins que quelqu’un ne soit capable de casser ce cliché !

Quelle est votre opinion sur l’avenir du luxe ? sur l’avenir de l’architecture ? Comment, le numérique et la communication ont-ils évolué depuis vos débuts ? Le luxe et le numérique cohabitent-ils ?

Dans certains pays, il est maintenant un luxe d’avoir un wifi haute vitesse alors que dans l’Ouest, nous prenons cela pour acquis et nous l’attendons gratuitement dans n’importe quel hôtel et restaurant. D’autre part, le monde numérique deviendra de plus en plus intégré dans nos vies afin qu’une vie et un monde non numériques deviennent le luxe. C’est comme être capable de lire un livre ou d’écrire une carte postale. Avoir le temps de faire cela est aussi un luxe !

Hilary Lancaster, interior designer of Urban Lodge Hotel - Photo F.Ducout (46)

La place des femmes dans le luxe et la communication

Quelles ont été les difficultés pour arriver à ce poste et tout au long de votre carrière ? Pour être une femme dans cet environnement, est-ce facile ou difficile ? Pourquoi ? Comment considérez-vous votre carrière comme femme dans l’architecture ?

Je suis incroyablement fière d’être une femme prospère dans l’industrie immobilière et dans les affaires en général. De plus, c’est une grande réussite d’être créatif et, en même temps, gérer et développer une entreprise prospère. J’aime penser que j’incite les autres femmes à suivre leurs rêves et à mettre profit leur potentiel. Vous pourriez dire que c’est un luxe dans la vie d’accomplir nos rêves quel qu’il soit.

Y a-t-il des attentes différentes par le fait que vous soyez une femme et directrice en même temps ? L’approche managériale est-elle différente entre un homme et une femme ? Quels sont vos méthodes de travail avec votre équipe ?

Mon style de gestion est plus collaboratif que hiérarchique, donc oui, c’est une approche plus féminine. Je ne m’assieds pas derrière un grand bureau dans un grand coffre-fort en verre. Je suis assise auprès de mon équipe pour être proche d’eux et être à égalité avec eux. Je fais ressortir la créativité de chaque personne et, en tant que designer, je n’impose pas mon style. Je peux simplement les conseiller afin et de garantir que le design du projet soit cohérent.

Urban Lodge Hotel - Photo F.Ducout (8)

Le luxe et vous

Quels sont vos moments de luxe ?

Mes moments de luxe sont :

- Un bain chaud ou une douche dans une belle salle de bain
- Des draps de coton blanc dans un lit d’hôtel divin
- Avoir le temps de lire un livre
- Ma pratique quotidienne de yoga
- Avoir les moyens de voyager dans des régions étonnantes du monde
- Le moment où l’avion décolle et atterrit
- Pouvoir faire tout ce que je veux avec mon temps

Quelle est votre plus grande fierté personnelle ?

Je suis personnellement fière du courage que j’ai montré pour réaliser mes rêves contre les inconvénients et les gros obstacles auxquels j’ai dû faire face en cours de route

Professionnel ? En commençant mon activité et en restant dans les affaires les 10 dernières années, tout en créant de beaux espaces et en gardant les clients heureux

Pour plus d’infos, cliquez ici

Urban Lodge Hotel - Photo F.Ducout (19)