Fondatrice de Capital-Energie et auteur du livre « Elan de Vie », Madame Odile Roche nous confie son parcours, nous dévoile l’origine de son livre « Elan de Vie » et nous donne quelques conseils pour se sentir en phase avec soi-même. Découvrez cette femme pleine d’énergie.

odile-roche-credit-photo-edith-samouillet

 Odile Roche, pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Experte en épanouissement individuel et en performance collaborative, j’ai à cœur d’accompagner les dirigeants et leurs collaborateurs pour leur permettre de conjuguer santé, bien-être au travail et performance collaborative.

Diplômée de l’ESSEC, j’ai une expérience de 25 ans en management d’équipes avec un parcours majeur dans le Luxe – H.Rubisntein- G.Armani- J. Patou et dans la distribution spécialisée – Jardiland.

Fondatrice de Capital-Energie, depuis 2008 ma passion est de transmettre une approche positive et des outils très pragmatiques, fondés sur des connaissances pluridisciplinaires en développement personnel : Lise Bourbeau- Dale Carnegie, en Neuroquantis®: neurosciences et physique quantique au service de l’individu et des organisations, en management participatif et humaniste.

J’ai publié mon premier livre Elan de Vie- l’audace de réussir- pour offrir des clefs concrètes permettant de passer les difficultés, de rebondir et d’être heureux malgré les embûches. J’ai pour cela suivi les traces de JP Schlinger, grand entrepreneur en fauteuil roulant.

Auteur et interprète audios My Mental Training PRO® récompensé dans le cadre du Grand Prix de l’Innovation digitale ID 16. Et aussi maman de 3 jeunes adultes.

4e-de-couv-elan-de-vie-par-odile-roche

En quoi consiste votre métier de Coach ?

Principalement à offrir une pause très privilégiée à mes clients pour leur permettre de gagner en énergie et d’apprendre à mieux se connaitre- de révéler leurs talents cachés- pour mieux agir sur le plan professionnel et aussi sur le plan personnel. En gagnant en vitalité, en lucidité et en agilité, leur vision se clarifie et leurs décisions ont plus d’impact sur l’atteinte de leurs objectifs. Je les aide à gagner en élan de vie et en audace de réussir selon leur potentiel.

Pourquoi et comment êtes-vous arrivée à écrire le livre Elan de vie ?

Je suis partie vivre 5 ans au sud de Perpignan et j’ai ainsi retrouvé Jean-Pierre Schlinger que je connaissais de ma période chez Jardiland, lorsqu’il était propriétaire de 6 magasins. En sortant de ma visite de l’hôpital de rééducation où il se trouvait, je savais que j’écrirai pour lui et pour toutes ces personnes handicapées qui m’avaient profondément touchée. Et je voulais vraiment écrire un livre qui aille plus loin et pour tous, avec de clefs concrètes pour surmonter les obstacles au quotidien et rendre notre vie plus facile et plus heureuse.

Qu’avez vous appris sur vous-même après avoir fait ce livre ?

Quel challenge pour aller jusqu’au bout de l’écriture tout en continuant d’assurer mon activité. Rattrapée par les nécessitées financières, j’ai parfois eu envie d’arrêter le livre… puis le souvenir de mon engagement me faisait relire quelques pages. «De quoi pouvais alors me plaindre ? » Je me remettais à la tâche encore et encore… 5 ans ont été nécessaires. J’ai renforcé : détermination – vision claire – constance – persévérance et aussi bien sur joie d’écrire et audace de se révéler. Et enfin, gratitude profonde pour l’inspiration nourricière et sacrée !

Vous avez fondé Capital Energie. Quelles raisons vous ont poussé à créer cette société ?

Il y a 10 ans, mon conjoint est décédé d’une tumeur au cerveau. Il était alors Président de Jardiland. Après une période de grandes épreuves, j’ai eu l’inspiration et la volonté d’aider les décideurs et les managers à tenir le cap de leurs objectifs malgré la pression. Pour cela, je voulais les aider à développer leur plus grand potentiel.

En 2008, j’ai donc fondé Capital-Energie avec des apports pluridisciplinaires expérimentés et une approche très pragmatique pour gagner en énergie physique émotionnelle, mentale et spirituelle.

Quelles sont vos activités ?

Mes activités peuvent se regrouper en « Mentoring », c’est-à-dire un mix ajusté et personnalisé de formation-conseil-coaching-conférence et de plus en plus d’ateliers de co-développement et de séminaires de motivation d’équipes.

Qui sont vos clients ? Quelles sont leurs attentes ?

Des grands groupes : Arkema, TBWA, Club Med, Office Depôt, Anteagroup, Scotts
Des ETI ou PME : La Biosthétique, Domeo, Reportlinker
Le CNAM : Conservatoire national des Arts et Métiers, en partenaiat sur des serious game
Des cabinets de profession libérale : avocats, experts comptables, notaires

Comment expliquez-vous ce besoin soudain de coaching et de développement personnel du grand public ?

Le travail des pionniers en développement personnel et psychologie positive puis leur médiatisation : livres- ateliers- magazines spécialisés, salons bien-être, conférences- écoles de coaching ont ouvert la voie. La situation économique et la précarité de nos certitudes ont accentué le besoin de mieux nous connaitre pour avancer sur notre chemin personnel et de mieux maîtriser nos émotions pour gagner en lucidité, en puissance intérieure et en agilité pour faire face aux difficultés.

Vous parlez d’énergie vitale à trav ers votre ouvrage. Comment pourriez-vous définir cette énergie ?

Nous pourrions parler du « Feu sacré », de la petite flamme qui vient nous dire : « La vie est belle … Comment vas-tu façonner ta journée pour mieux te fasciner». L’énergie vitale est merveilleuse, inspirante, créatrice… capitale!

Selon vous, est-ce important de bien se connaître ? Quels en sont les bénéfices pour l’individu ?

Oui, de toute évidence en apprenant à mieux nous connaître, nous apprenons à mieux nous accepter et à mieux nous aimer. Il est ensuite plus facile et naturel d’apprécier les Autres pour ce qu’ils sont, sans vouloir les changer. En maitrisant nos émotions, au lieu de réagir sur le vif, nous pouvons agir avec une plus grande intelligence du cœur et de la pensée éclairée.

odile-roche-credit-photo-odile-roche-1

Qu’avez-vous appris sur vous-même depuis vos débuts ?

Chaque jour, je souhaite mettre en application la théorie pourtant si facile à enseigner! Mais l’expérience est parfois plus complexe et même plus douloureuse: bel apprentissage de l’humilité, de la bienveillance, de la patience. Depuis mes débuts de Capital-Energie, j’ai appris à créer ma vie professionnelle avec passion au service de mes clients. Les résultats sont en train de se confirmer, au- delà de mes espérances et j’en suis vraiment très heureuse. Le chemin est encore long et les challenges nombreux… toutefois j’ai acquis une sécurité intérieure, une confiance et une expertise qui me confortent dans mes missions les plus exigeantes.

En maitrisant nos émotions, au lieu de réagir sur le vif, nous pouvons agir avec une plus grande intelligence du cœur et de la pensée éclairée.

Quels sont vos futurs projets ?

Continuer le chemin avec mes clients qui me font confiance… puis développer des missions ponctuelles à l’international pour des grands groupes. Mon rêve : Travailler dans un très beau lieu nature pour accueillir mes clients, les aider à se ressourcer en conscience et leur permettre de retrouver leur énergie et la joie dans l’action qui leur réussit si bien !

Les conseils d’Odile Roche

S’il y avait un conseil à donner pour :

Surmonter une épreuve ? Observer et dire ce qui fait mal – c’est normal d’avoir mal - Accepter que ce soit comme cela, aussi difficile que ce soit.

S’occuper de soi pour retrouver l’énergie perdue par la douleur, colère, perte… Et tout en laissant le temps apaiser les tensions, se tourner vers ses buts essentiels avec bienveillance et patience.

Surmonter un échec ? La même chose que ci-dessus pour l’épreuve avec en plus la question à se poser : « Ai-je fais de mon mieux ? » Si oui, vrai dans 95 %, alors se rappeler que la culpabilité est un poison qui nous coupe de notre confiance, de notre estime et nous empêche d’avancer.

Se souvenir aussi que l’échec est une expérience qui nous conduira vers la solution à condition de ne pas abandonner et de rester focalisé.

Atteindre ses objectifs ? Les définir en étant précis lorsque c’est possible Sentir d’avance la joie de les réussir : contempler – méditer – rêver éveillé…. Développer son énergie vitale au maximum pour rester centré vers la réalisation Faire des actions concrètes pour avancer Rester déterminé et suffisamment souple pour les adapter si besoin.

Remercier de les avoir réalisés … et continuer de créer plus haut et plus fort !

Réussir sa vie ? Etre heureux de réussir à créer sa vie selon ses envies malgré les difficultés et aussi fous soient nos rêves !

Apprendre à se connaitre ? Commencer par vouloir se connaitre Lire de beaux textes inspirants Découvrir quelques outils pratiques de développement personnel Développer ses qualités sensorielles, son intuition, sa sensibilité pour mieux percevoir le chemin Ecouter les autres, les regarder vivre auprès de vous.

Pour être heureux ? Chacun porte sa définition du bonheur…simple et complexe à la fois tant nous sommes intrinsèquement liés les uns aux autres. Pour moi, être heureux inclut la Santé, l’Amour, la Paix, la Beauté et la Nature. L’Argent qui permet de vivre dans de beaux lieux, de bien s’occuper de soi et de ceux que l’on aime, d’aider ceux que nous pouvons en fait aussi partie.

Etre une femme

Les attentes des clients sont-elles plus importantes en tant que femme ?

Je n’en ai pas l’impression.

Comment jugez- vous la place de la femme dans le monde du travail ? dans la société actuelle ?

Très complexe pour répondre brièvement : A la fois, je suis confrontée à des exemples flagrants de ségrégation et paradoxalement de plus en plus de femmes sont à la tête de leur entreprise. Exemple : le réseau FCE, femmes chefs d’entreprises dont je fais partie et les multiples réseaux féminins qui se développent. Je suis partenaire du CNAM sur un « serious game » à déployer autour de l’égalité Hommes/ Femmes. Nous en reparlerons si vous le souhaitez

Le luxe et vous …

Comment pourriez-vous définir le luxe ?

Le lux est une unité de mesure de la lumière. Pour moi, le Luxe offre donc à la lumière les trésors de la beauté d’un lieu ou d’un objet, de la rareté, de l’unicité, du travail bien fait, de l’instant parfait, de l’Amour épanoui, de l’espace et du silence. Le Luxe peut–être matériel ou immatériel, palpable ou invisible…une musique, un bijou, un cadeau précieux, un mot d’Amour…un sourire ou une attention particulière.

Pour vous, le luxe est-il différent si on est un homme ou une femme ?

Je ne sais pas : il s’agit davantage d’une maturité émotionnelle pour apprécier le luxe sous toutes ses formes. La vitesse doit certainement être un luxe pour les hommes ?

Votre moment luxe à vous, c’est quoi ?

Chaque moment où je me sens vraiment bien : seule, en couple, en famille ou entre amis. J’aime la nature, les voyages, la culture, la mode, la gastronomie et tout ce qui me permet de m’élever en conscience, en bonté et en beauté. J’aime les beaux lieux où l’énergie est vivifiante.