Toujours plus surprenant, le studio de design Okha a révélé une collection de six pièces défiant les idées préconçues sur la structure, la beauté et les réalités imaginées.

OKHA_Chantel Woodman Rock Sculpture

Spécialiste du mobilier design, le studio sud-africain Okha lance une nouvelle collection Carbon comprenant six objets. Les six créations ont pour volonté de remettre en question la conformité esthétique et le besoin présupposé d’ordre et d’équilibre.

À l’inverse des normes liées à l’équilibre et à la symétrie, les pièces révèlent une asymétrie et une provocation non conformiste où la forme est imprévisible, non uniforme.

Premier objet de la collection d’Okha, la table Mondo Coffee est un puzzle paradoxal. Sous une simplicité apparente, la pièce mêle des profils d’acier minces verticaux et horizontaux, fusionnés pour créer deux carrés parfaitement concentriques et symétriques.

OKHA_Mondo Coffee Table

OKHA_Mondo Coffee Table 2

Avec Rock, Chantal Woodman exploite ses travaux sculpturaux et ses arrangements aléatoires voire intuitifs pour cette pièce. Cette dernière évoque des formations cristallines fossilisées et nous rappellent l’ordre structurel et le désordre inhérents à la nature.

OKHA_Chantel Woodman Rock Sculpture

Dans la même idée de la Loi et du Désordre, la lampe Law & Disorder révèle un design inattendu. Vue de dessus, les trois pieds en acier inoxydable et l’abat-jour en forme de tambour forment un triangle encerclé équilibré et harmonieux alros que de face, l’objet n’offre pas le même ordre. La création a pour objet de montrer que la perception d’ordre et de désordre dépend de l’angle sous lequel on se positionne.

OKHA_Law & Disorder B&W OKHA_Law & Disorder_design illustration OKHA_Law & Disorder Silver

OKHA_Law & Disorder Above

Haute tension reproduit la forme d’un pylône. Son abat-jour perforé filtre la lumière et chapeaute une composition de barres d’acier. Au fur et à mesure que l’on se déplace autour de la lampe, un deuxième ensemble de barres devient visible. Comme avec tous les dessins dans la Carbon Collection, le noir est la couleur choisie, l’accent étant mis sur la forme pure, le graphisme et les valeurs absolues.

OKHA_High Voltage_6

Black Rain est certainement le travail le plus graphique dans la collection Carbone, le plus sombre également. Rappelant les formes naturels des formations  naturelles d’Islande, l’objet se pare de multiples facettes encastrées et prolongées de miroirs reproduisant des plaques tectoniques sculptées et changeantes. Rien n’est statique, tout est dans un état de flux, de décalage, parfois imperceptiblement, parfois cataclysmique ! La pièce rappelle également que tout comme la vie, nos perceptions dépendent de l’angle d’où nous regardons.

OKHA_Black Rain

Sixième élément de la collection Carbon, la console Omega V s’empare d’une inspiration Art Deco avec ses pieds en laiton massif et son chêne massif. Quant aux lignes verticales sculptées dans une finition noire de carbone font référence à un mantra de minimalisme méditatif. Une merveille mêlant modernité et intemporalité.

Plus d’infos ici

OKHA_Omega V Console